Nouvelles mesures pour améliorer la réintégration des travailleurs malades

08/02/17 à 16:27 - Mise à jour à 16:25
Du Trends-Tendances du 09/02/17

Ces dernières années, le nombre de travailleurs absents suite à une incapacité de travail pour cause de maladie a augmenté. Quand un travailleur ne peut pas venir travailler, les conséquences financières sont importantes, tant pour lui que pour l'employeur. Les nouvelles règles concernant le trajet de réintégration ont pour objectif de permettre aux travailleurs malades de reprendre le travail plus rapidement.

Grâce à ces nouvelles règles, un employeur peut maintenant prendre l'initiative de lancer un trajet de réintégration. Il doit néanmoins respecter un délai et attendre la fin du quatrième mois de maladie de son travailleur. C'est une nouveauté importante, car auparavant, seul le travailleur pouvait demander son trajet de réintégration avec la recherche d'un travail plus adapté, voire la recherche d'un autre travail. Lorsqu'un travailleur était malade pour une longue durée, l'employeur était donc souvent impuissant.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires