Les Pays-Bas en plein dérapage économique

07/09/12 à 14:57 - Mise à jour à 14:57

Source: Trends-Tendances

Elève modèle parmi les économies de la zone euro, avec un chômage faible et une bonne croissance, nos voisins du nord connaissent une forte glissade. Ils seront en récession cette année. Ce sera sans doute le pays le plus faible parmi les pays " coeur " de la zone euro. En cause : un fort endettement immobilier des ménages. Une situation qui pèse sur les élections du 12 septembre prochain.

Les Pays-Bas en plein dérapage économique

© Image Globe

Même les pays modèles ont leur faille. Les Pays-Bas sont devenus, selon Morgan Stanley, "le pays le plus faible du coeur de l'euro". Parmi les pays "coeur" dont font partie la Belgique et l'Autriche, les Pays-Bas connaissent un recul plus brutal que prévu. En cause : les consommateurs qui consomment moins, et dont l'indice de confiance est inférieur à celui de la moyenne européenne. Le Néerlandais déprime.

Résultat : 2012 sera en légère récession (-0,6%) alors que la Belgique, pourtant plus endettée, continue d'enregistrer une (petite) croissance, prévue par la BNB à +0,6%. Pourtant, les Pays-Bas "avaient produit la plus forte croissance des pays de la zone euro dans les années 90'" rappelle une note de Morgan Stanley, publiée le 6 septembre. En cause ? "Les prix de l'énergie, une prochaine poussée des taux de la TVA (+2%), une détérioration du marché du travail et de nouvelles mesures de consolidation fiscale pèsent sur les dépenses des consommateurs", continue le document.

L'immobilier et les pensions en cause

Deux lames de fond frappent le pays : une correction des prix de l'immobilier et des soucis pour le deuxième pilier des pensions, très important chez nos voisins. "Les ménages néerlandais sont les plus endettés de la zone euro, donc les plus sensibles aux chocs financiers" continue le document. Depuis août 2008, le prix des maisons a reculé d'environ 15%. Le marché est à l'arrêt. La réduction des déductions fiscales pour les achats de maison n'a pas aidé. Il faut dire que le marché a connu une hausse plus importante que dans les pays voisins : les prix ont doublé entre 1995 et 2001 !

Le mécanisme des pensions est basé sur une pension unique modeste, à laquelle s'ajoute une pension produite par un second pilier constitué de fonds de placement sectoriels, qui permet de reconstituer un montant assez proche du dernier salaire. La crise financière et l'allongement de la durée de vie mettent de nombreux fonds dans l'impossibilité de servir les montants convenus. En 2013, un coup de rabot sera appliqué aux bénéfices versés par une partie des fonds de pension.

Pression sur les élections
Voilà qui crée une forte pression pour les élections législatives du 12 septembre dont le favori est le le VVD, le parti du Premier ministre sortant, Mark Rutte. Le Socialist Party (SP) et le PvDA, à gauche, se disputent la seconde place dans les sondages. Le SP est l'équivalent de notre PTB. Le futur gouvernement pourrait se montrer plus dur dans les négociations autour de la crise de l'euro. Mark Rutte a déjà promis que s'il revenait au pouvoir, il ne serra plus question d'apporter une aide supplémentaire à la Grèce. Il entend aussi réduire la contribution du pays au budget de l'Union européenne.

Robert van Apeldoorn

En savoir plus sur:

Nos partenaires