Kim Jong-Un visite le nouveau terminal de l'aéroport de Pyongyang (en images)

25/06/15 à 11:16 - Mise à jour à 17:06

Le tout nouveau terminal international de l'aéroport de Pyongyang, "tendance", dans "l'esprit national" et au 'duty free' bien achalandé, ouvrira le 1er juillet après avoir été en partie démoli et reconstruit sur instruction du dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un, ont indiqué les médias officiels du régime.

Kim a inspecté le terminal 2 en compagnie de sa femme Ri Sol-Ju et de sa soeur Kim Yo-Jong ainsi que de hauts responsables du parti, selon l'agence de presse KCNA qui a évoqué un "jalon dans l'ère Songun", politique du régime promue par son père Kim Jong-Il faisant primer l'armée. Il a également survolé l'aéroport dans son avion.

Six fois plus vaste que l'ancien, le nouveau terminal, réservé aux vols civils internationaux, risque cependant de rester quasiment vide, la Corée du Nord, Etat paria, ne recevant que de très rares vols de l'étranger.

Au cours de son inspection, Kim Jong-Un s'est dit "très satisfait de voir le terminal bâti en harmonie avec les tendances esthétiques modernes et l'esprit national" et a ordonné la tenue d'une "cérémonie d'inauguration somptueuse", a précisé KCNA.

Il a par ailleurs appelé de ses voeux la construction d'une ligne de train rapide et d'une autoroute entre Pyongyang et l'aéroport situé à 24 kilomètres au nord-ouest de la capitale.

En novembre dernier, Kim avait fait suspendre le chantier de construction du terminal en reprochant aux ouvriers d'avoir ignoré la doctrine du "Juché" qui combine une forte confiance en soi et une loyauté indéfectible au fondateur du pays, son grand-père Kim Il Sung, mort en 1994. Il avait fustigé "des manquements dans l'agencement intérieur, dont les halls d'enregistrement et de départ", et fait refaire une partie du terminal.

Nos partenaires