UberizeME

© DR


UberizeME passe sur Canal + (vidéo)

UberizeME passe sur Canal + (vidéo)

L'expérience menée par notre journaliste qui s'est immergé pendant 1 mois dans l'économie "collaborative" et les nouveaux mini-jobs du Web séduit également la France. Déjà relayée par de nombreux médias belges, voici qu'on parle d'UberizeME sur Canal+.





UberizeME - Mon épreuve Take Eat Easy avant de commencer

UberizeME - Mon épreuve Take Eat Easy avant de commencer

Avant qu'elle ne me laisse livrer des plats de restaurants pour son compte, la start-up belge Take Eat Easy m'a fait passer un "test" grandeur nature. Pendant une soirée, j'ai dû suivre un coursier expérimenté... Voici comment s'est déroulée mon "épreuve"...


UberizeME - "Je suis le pire coursier Deliveroo" (vidéo)

UberizeME - "Je suis le pire coursier Deliveroo" (vidéo)

Livraison "Episode 2". Ce midi-là, tout devait aller comme sur des roulettes: c'était un midi en plein milieu de semaine, le temps était clément, mon équipement bien préparé. Mais... dans les faits, ce fut un eu différent.


UberizeME - Ma première soirée pour Deliveroo

UberizeME - Ma première soirée pour Deliveroo

Episode 1 de la partie "coursier" de mon aventure dans l'économie collaborative. Mon tout premier "shift" s'est déroulé à Uccle pour le compte de Deliveroo... un pluvieux soir de mars.







UberizeME- ListMinut, créateur ou destructeur de jobs ? (1/2)

UberizeME- ListMinut, créateur ou destructeur de jobs ? (1/2)

(VIDEO) Quand un amateur se propose comme jardinier au travers de la plateforme ListMinut, il entre inévitablement en compétition avec des jardiniers professionnels. Mais la plateforme permet aussi de populariser de nouveaux types de "mini-jobs", ce qui pourrait réduire le travail au noir et créer de la valeur.



UberizeME - Pourquoi j'ai organisé un job fictif sur ListMinut

UberizeME - Pourquoi j'ai organisé un job fictif sur ListMinut

(VIDEO) Avant de réaliser son premier job de jardinier, bricoleur, peintre, etc. sur ListMinut, un certain nombre d'étapes s'imposent, sans pour autant garantir l'accès à un premier job. Mais à force de persévérance et de créativité, il y a moyen de parvenir à ses fins.





UberizeME : ma première journée de cuisinier

UberizeME : ma première journée de cuisinier

(Vidéo) Au-delà du chouette concept de la start-up Menu Next Door, il y a le quotidien. Comment se passe, concrètement, l'expérience de " chef " quand on est amateur et qu'on veut gagner de l'argent en cuisinant ?


Un Menu Next Door... ça se prépare !

Un Menu Next Door... ça se prépare !

Préparer un menu et le vendre à ses voisins comme le permet la start-up belge Menu Next Door est ouvert à n'importe qui. Mais l'espoir de gagner " entre 100 et 350 euros " comme le souligne la start-up elle-même, ne s'improvise pas totalement. Et cela prend du temps. Surtout quand on est un amateur... et pas un Bocuse du Web.