Trends Numerik

Keytrade s'engouffre dans le crowdfunding avec MyMicroInvest

12/12/14 à 10:52 - Mise à jour à 11:06

La plateforme belge de crowdfunding MyMicroInvest signe un partenariat avec Keytrade Bank. Les clients de la banque en ligne pourront directement investir dans les projets soutenus par MMI.

Keytrade s'engouffre dans le crowdfunding avec MyMicroInvest

© Keytrade

MyMicroInvest organisait jeudi soir un événement de " live crowdfunding ". Trois start-up étaient invitées à " pitcher " leur projet devant un parterre d'investisseurs potentiels. Objectif : présenter leur business, mais aussi lever des fonds en direct auprès du public présent. Les lieux n'étaient pas choisis par hasard, puisqu'il s'agissait du siège de Keytrade Bank. La banque en ligne a profité de l'occasion pour annoncer un nouveau partenariat avec MyMicroInvest (MMI).

Après l'accord annoncé avec BNP Paribas, la plateforme belge de crowdfunding se rapproche donc de Keytrade Bank. Si le partenariat avec BNP vise à transmettre à MMI des projets qui pourraient faire l'objet d'une levée de fonds en crowdfunding, le deal signé avec Keytrade est d'un tout autre ordre. Il s'agit cette fois de viser non pas les porteurs de projets, mais les investisseurs.

L'offre de crowdfunding de MyMicroInvest sera désormais disponible sur les plateformes en ligne de Keytrade Bank. Les clients de la banque auront donc la possibilité de souscrire à ce nouveau produit d'investissement qui a le vent en poupe, même s'il reste encore relativement marginal en Belgique. Pour chaque investisseur amené par Keytrade, les deux partenaires se partageront la commission prélevée sur la levée de fonds.

Selon Thierry Ternier, CEO de Keytrade Bank, le partenariat avec MyMicroInvest tombait sous le sens, vu les caractéristiques de la clientèle de la banque. " Sur nos 200.000 clients, environ 60.000 ont souscrit à nos produit de placement. Les clients qui ont un profil d'investisseur pourraient être intéressés par cette nouvelle offre qu'est le crowdfunding ", explique le CEO.

La banque en ligne a identifié les investisseurs les plus susceptibles de souscrire au crowdfunding, qui, faut-il le rappeler, est un produit à risque puisqu'il concerne des start-ups. Ce sont ces clients qui ont été invités jeudi soir à l'événement de live-crowdfunding. Un événement qui sera répété chaque mois afin de faire découvrir cette forme encore méconnue d'investissement.

Via ce partenariat, MyMicroInvest espère convaincre de nouveaux investisseurs de financer les projets que la société a sélectionnés. MMI espère ainsi rencontrer rapidement son objectif : soutenir, en vitesse de croisière, une soixantaine de start-ups par an.

Nos partenaires