Trends Numerik

Arrêtez de bosser! (Google le fera pour vous)

27/11/14 à 09:10 - Mise à jour à 09:10

Source: Trends-Tendances

Larry Page, le patron de Google, nous prédit un monde où robots et algorithmes travailleront à la place des humains... qui pourront se la couler douce, tout en bénéficiant d'un confort d'existence inégalé, grâce à une baisse massive des prix des biens, des services et même de l'immobilier. Est-ce plausible ?

Arrêtez de bosser! (Google le fera pour vous)

© pg

A la fois fascinant et angoissant. Le monde tel que le voit Larry Page dans quelques années ou quelques décennies est bien différent de notre environnement actuel. Si ses prédictions sont exactes, nos sociétés s'apprêtent à vivre des mutations profondes. Le marché du travail, notre manière de consommer, la valeur des biens, notre relation aux technologies... vont bientôt être bouleversés, explique le CEO de Google dans un entretien avec le quotidien britannique The Financial Times.

Dans le monde de Larry Page, la technologie résout tous les problèmes ou presque. Elle doit aider l'humanité dans ses tâches quotidiennes et surtout dans le travail de tout un chacun. Les robots et les algorithmes sont là pour réaliser toutes les tâches routinières dont les travailleurs ne veulent plus, mais aussi carrément pour remplacer les travailleurs eux-mêmes. Selon le CEO de Google, toute une série de jobs deviendront bientôt totalement obsolètes.

Des chercheurs de l'université d'Oxford l'ont annoncé fin 2013 dans une étude consacrée au marché de l'emploi : 47 % des métiers risquent prochainement d'être automatisés. Ce n'est pas un phénomène nouveau. Les précédentes révolutions industrielles ont touché les métiers faiblement qualifiés, qui se sont vu remplacés massivement par des chaînes de montage automatisées. La révolution numérique en cours est d'une toute autre nature. Elle menace aussi les emplois à plus haute qualification, dans les métiers de service.

"Nous sommes entrés dans l'ère de la digitalisation, explique Bruno Colmant, docteur en économie à l'ULB. Sous l'effet d'Internet, la société fait face à un phénomène de désintermédiation qui touche les métiers de services. Or, ceux-ci représentent 70 % de notre PIB." Les analystes financiers, les comptables, les agents immobiliers, les courtiers... seraient gravement menacés par des algorithmes de plus en plus performants, estiment les chercheurs d'Oxford.

L'automatisation touche aussi des pans entiers de l'économie comme le transport, où les voitures sans pilote pourraient bientôt s'imposer. Les chauffeurs de taxis et autres conducteurs de poids lourds seraient en sursis. Larry Page, dont la société développe la Google Car, une voiture entièrement automatisée, ne dira pas le contraire. Selon lui, 90 % des êtres humains pourraient très bien ne plus travailler dans le futur, "grâce" aux progrès technologiques.

Découvrez l'intégralité de l'interview de Larry Page (traduite en français), ainsi que l'analyse complète de Trends-Tendances dans le numéro de cette semaine. Disponible en version numérique et en kiosque dès ce jeud

En savoir plus sur:

Nos partenaires