Le classement des pays de l'UE où l'internet est le moins sûr

08/02/16 à 14:48 - Mise à jour à 14:48

Source: Afp

La Croatie, la Hongrie, le Portugal mais aussi la France comptent parmi les pays de l'UE où les internautes ont connu le plus de problèmes de sécurité (virus, pertes de données, etc) en 2015, selon une étude d'Eurostat rendue publique lundi.

Le classement des pays de l'UE où l'internet est le moins sûr

© Thinkstock

En moyenne dans l'UE, 25% des utilisateurs d'internet à des fins privées ont été confrontés l'an dernier à des problèmes de sécurité, tels que des virus, l'utilisation abusive de données personnelles, des pertes financières ou l'accès par des enfants à des sites web inappropriés.

Les pays où les problèmes sont les plus fréquents sont, dans l'ordre, la Croatie (42%), la Hongrie (39%), le Portugal (36%), Malte (34%) et la France (33%) puis le Luxembourg (31%) et l'Espagne (30%), précise l'étude de l'Office européen de statistiques. Seuls 27 Etats membres sont concernés par cette enquête, aucune donnée n'étant disponible pour la Roumanie.

Les pays les plus sûrs sont la République tchèque (10%), les Pays-Bas (11%) et la Slovaquie (13%), selon l'étude.

En cinq ans, la proportion d'utilisateurs infecté a toutefois sensiblement diminué, de 31% en 2010 à 21% en 2015. La proportion d'internautes ayant été infectés en 2015 était la plus élevée en Croatie (41%). Il s'agit du seul pays a connaître une augmentation du nombre d'utilisateurs infectés. (33% en 2010). A l'inverse, le pays le moins touché, la Slovaquie (9%) a enregistré une baisse spectaculaire du nombre d'utilisateurs touchés (47% en 2010). La Belgique suit la moyenne européenne, passant de 32% à 20%.

Mais les craintes sur le vol des données personnelles constituent un frein à l'achat en ligne et ont découragé l'an dernier un internaute sur cinq. Ainsi, 19% des internautes européens (20% en Belgique) s'abstiennent de commander ou d'acheter de biens ou de services destinés à une utilisation privée. Ils sont 18% (15% en Belgique) à ne pas effectuer d'opérations bancaires et 13% (8% en Belgique) à ne pas de connecter à un dispositif mobile via une connexion sans fil ailleurs qu'au domicile.

Eurostat publie ces données à la veille la Journée mondiale pour un internet plus sûr. L'enquête communautaire porte sur un nombre non précisé de personnes âgées de 16 à 74 ans et concerne leur usage d'internet lors des douze derniers mois. Dans la plupart des pays, elle a été effectuée au cours du 2e trimestre 2015.

Près de 30% des Belges ont eu des problèmes de sécurité

Par ailleurs, quelque 29% des utilisateurs d'internet en Belgique ont rencontré des problèmes de sécurité en 2015. Ce chiffre est supérieur à la moyenne européenne qui s'élève à 25%. Ces utilisateurs ont été confrontés à des virus détériorant les dispositifs, à l'utilisation abusive de données personnelles, à des pertes financières ou à l'accès par des enfants à des sites web inappropriés.

Pour les utilisateurs d'internet ayant eu des problèmes de sécurité en ligne en 2015, le fait d'attraper un virus ou une autre infection touchant leur ordinateur (par exemple un ver informatique ou un cheval de Troie) a été le principal problème auquel ils ont été confrontés, ajoute Eurostat. Un peu plus d'un internaute sur cinq (21%) dans l'UE a été infecté en ligne par un virus ou une autre infection informatique entraînant une perte de données ou de temps.

Part d'internautes ayant eu des problèmes de sécurité dans les États membres de l'UE, 2015 (%).

Part d'internautes ayant eu des problèmes de sécurité dans les États membres de l'UE, 2015 (%). © Eurostat

En savoir plus sur:

Nos partenaires