Superdry, une mode qui dure

19/11/17 à 11:42 - Mise à jour à 11:42
Du Trends-Tendances du 16/11/17

Il y a quelques saisons encore, chaque ado se devait d'avoir du Superdry dans son placard. Si la folie est aujourd'hui quelque peu retombée, la stratégie de l'enseigne britannique demeure extrêmement efficace, à l'inverse de celle de sa célèbre concurrente Abercrombie & Fitch, dont le chiffre d'affaires ne cesse de reculer.

Les ventes de Superdry se portent bien. D'après les résultats annuels publiés cet été, le chiffre d'affaires du groupe a progressé de 27 %, à 752 millions de livres sterling (857 millions d'euros) et son bénéfice net de 18 %. Superdry fut fondée en 2003 par le serial entrepreneur Julian Dunkerton et son compère James Holder, nommé directeur de la création. La jeunesse britannique s'empara immédiatement des sweat-shirts et des tee-shirts streetwear et sportswear au graphisme japonisant conçu par le duo. Au fil du temps, d'autres pièces sont venues étoffer la collection. La marque est très vite devenue cultissime - aidée, il faut le dire, par des célébrités comme David Beckham, Kate Winslet ou Leonardo DiCaprio, qui se faisaient tirer le portrait vêtus de certaines de ses pièces. L'entreprise affirme cependant haut et fort ne payer aucune star pour faire sa pub.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires