Philippe Ledent
Philippe Ledent
L'opinion de Philippe Ledent, senior economist chez ING Belgique, chargé de cours à l'UCL.
Opinion

13/04/17 à 14:00 - Mise à jour à 13:59
Du Trends-Tendances du 06/04/17

"Pourquoi hésiter ? L'économie circulaire peut parfaitement s'inscrire dans notre économie"

Parmi les nouveaux concepts, nouvelles méthodes ou pratiques économiques qui émergent, peu sont vraiment révolutionnaires. Dans bien des cas, ils se limitent à une innovation technologique facilitant la vie du client et modifiant profondément la structure de certains secteurs d'activité, mais sans créer de nouvelle activité à l'échelle macroéconomique. Il en va autrement de l'économie circulaire.

Du linéaire au circulaire

On est dans ce cas en présence d'une révolution en matière de production des biens qui peut potentiellement avoir un réel impact sur la croissance économique. Pour rappel, la plupart des biens sont produits, depuis la révolution industrielle, selon un mode de production linéaire : des matières sont extraites, transformées, utilisées et puis jetées. Pourtant, les matières jetées ont encore une valeur, même très faible. Ce principe de production linéaire génère donc un gaspillage. Seules quelques rares entreprises tentent de trouver des processus de transformation de déchets pour les revaloriser. Elle rachètent, reçoivent ou même se font payer pour récupérer des matières et les revalorisent sous une autre forme. A l'échelle européenne, on pourrait pourtant en faire beaucoup plus : selon...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires