Pénétrer les marchés prometteurs du monde musulman grâce au certificat halal

17/09/15 à 10:31 - Mise à jour à 10:31

Source: Trends-Tendances

A l'image de la siroperie Meurens et de son célèbre sirop de Liège, de plus en plus d'entreprises font certifier leurs produits pour pouvoir pénétrer les marchés prometteurs du monde musulman. Le certificat constitue pour la plupart un simple document administratif à l'exportation. La porte ouverte vers un potentiel d'un milliard et demi de consommateurs.

Vous collaborez avec l'ennemi !" "Vous financez Daesh !" Voilà le genre de réactions incompréhensibles adressées ces dernières semaines aux responsables de la siroperie Meurens, qui fabrique le célèbre sirop de Liège. Son péché ? Avoir obtenu la certification halal pour ses produits. "Je trouve ces commentaires lamentables et ridicules, affirme Bernard Meurens, directeur commercial. Heureusement que c'est passager." Car la siroperie liégeoise ne compte pas faire marche arrière, d'autant que cette certification n'est pas une première. En réalité, la famille Meurens avait déjà fait certifier son jus concentré de pruneaux et de dattes en 2007 pour répondre à la demande d'un client anglais revendant les produits en Malaisie. Depuis lors, la siroperie fait régulièrement des affaires dans la région et renouvelle son certificat quand la demande se fait sentir. "Nous réalisons environ 3 % de notre chiffre d'affaires sur ces marchés, à savoir plus ou moins 200.000 euros par an. C'est encore une proportion assez faible, mais on espère que la croissance suivra. Le marché est en pleine expansion." Il faut dire que pour les producteurs de pommes et de poires, qui ont vu le marché russe se refermer en raison de l'embargo sur nos produits décrété l'année dernière, la perspective des marchés musulmans constitue un must non négligeable pour écouler les récoltes de fruits, transformés tantôt en sirop, tantôt en jus concentré pouvant être utilisé dans certaines sauces ou boissons locales.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires