Les entreprises belges parmi les plus touchées par la cybercriminalité

27/12/14 à 12:14 - Mise à jour à 12:14

Source: Belga

Une entreprise belge sur trois a été victime d'une fuite de données en 2014, ressort-il d'une enquête menée par la société spécialisée dans la gestion de risque Aon.

Les entreprises belges parmi les plus touchées par la cybercriminalité

© iStockPhoto

Plus d'une entreprise belge sur trois a été victime d'une fuite de données ou d'importantes défaillances du système ces douze derniers mois, ressort-il d'une enquête menée par la société spécialisée dans la gestion de risque Aon dans différents pays d'Europe, d'Afrique et du Moyen-Orient que relaie samedi La Libre Belgique.

Les entreprises de notre pays sont parmi celles qui ont été les plus touchées par la cybercriminalité cette dernière année.

A peine un conseil d'administration sur 4 se montre actif en cas d'incident de cyber sécurité, note l'étude.

Deux tiers des entreprises belges permettent par ailleurs à leur personnel d'accéder aux données de l'entreprise par le biais de leurs propres appareils. Or ces données sont parfois stratégiques, ce qui accentue le risque d'attaque informatique.

Enfin, l'étude pointe le risque de l'externalisation et de la sous-traitance accrue, ce qui est le cas de plus de 60% des entreprises de notre pays.

Nos partenaires