Le Bio Robot, le frigo qui ne consomme (presque) pas d'énergie

13/04/15 à 14:06 - Mise à jour à 14:45

Un frigo qui ne consomme quasiment aucune énergie, telle était l'idée de Yuriy Dmitriev. Pour refroidir les aliments, ce designer a misé sur un gel aux accents futuristes.

Le Bio Robot, le frigo qui ne consomme (presque) pas d'énergie

© Yuriy Dmitriev

En 2010, le designer russe Yuriy Dmitriev terminait parmi les vingt-cinq finalistes du concours Electrolux Design Lab. Et ce, grâce à son idée révolutionnaire, celle d'un frigo qui ne consommerait presque pas d'énergie.

Grâce à sa forme allongée et courbée, le Bio Robot est environ quatre fois plus petit qu'un frigidaire traditionnel. Et pour cause : il n'a pas de moteur. Comme 90% de sa surface est utilisable, il permet malgré tout de conserver une quantité d'aliments raisonnable. Et il peut être fixé au mur, au sol, ou même au plafond si l'envie vous en dit.

Selon l'Ademe (Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie), 32% de la consommation d'énergie liée aux appareils électroménagers serait consacrée par les ménages aux réfrigérateurs et congélateurs. C'est bien plus que le sèche-linge et l'éclairage, à 14% chacun, mais aussi que l'audiovisuel, qui arrive en quatrième position. Ces appareils très énergivores seraient pourtant présents dans 95% des foyers. Aujourd'hui, on peut choisir d'acheter un frigidaire plus économe en électricité. Mais la plupart du temps, ils coûtent cher, voire très cher. D'après une étude de l'UFC Que Choisir, les prix pourraient varier presque du simple au double par rapport à un appareil classique de rang A. Les économies réalisées sur sa facture d'énergie ne permettraient pas de compenser l'achat avant au moins dix ans.

La bête inventée par Yuriy Dmitriev, elle, n'est que très peu gourmande. Seul son petit panneau d'affichage électronique demande à être alimenté. Pour le refroidissement des aliments, nul besoin d'électricité : c'est le gel qui fait tout le travail. Ce gel biopolymère est inodore, et non collant. Grâce à la luminescence, il permet de maintenir une température identique à celle observée dans un frigo classique. Sans porte ni rayonnage, il suffit d'insérer sa pomme et son yaourt dans le gel, qui, à la manière d'un oreiller mémoire de forme, englobe votre petit-déjeuner. Ce dernier, comme suspendu, serait ainsi plus facilement accessible.

Pour l'heure, le projet n'a pas encore été commercialisé. Certains n'hésitent d'ailleurs pas à mettre en cause sa viabilité. Il pourrait pourtant s'avérer être une véritable révolution dans le secteur de l'électroménager... Même si on se demande encore comment son bidon d'eau ou son poulet rôti tiendront dans le gel.

Perrine Signoret

En savoir plus sur:

Nos partenaires