Facebook se lance dans la réalité virtuelle en achetant Oculus

26/03/14 à 10:50 - Mise à jour à 10:50

Source: Trends-Tendances

Facebook poursuit ses rachats de start-ups et acquiert, cette fois-ci, la société californienne Oculus pour environ 2 milliards de dollars. Oculus ouvre ainsi au réseau social en ligne la porte de la réalité virtuelle.

Facebook se lance dans la réalité virtuelle en achetant Oculus

© Reuters

Environ un mois après avoir acquis, pour la somme de 19 milliards de dollars, l'application de messagerie mobile WhatsApp, Facebook s'offre cette fois-ci Oculus, une société californienne spécialisée dans la réalité virtuelle.

Selon son communiqué, Facebook déboursera environ 2 milliards de dollars pour le rachat d'Oculus. L'essentiel de la somme sera payé par Facebook avec ses propres actions, et 400 millions de dollars versés en numéraire. Facebook compte boucler la transaction d'ici fin juin.

Réalité versus virtuel ? Mais qu'est-ce la réalité virtuelle ? N'est-ce pas une expression légèrement contradictoire ? Selon la définition de wikipédia, "la réalité virtuelle est une simulation informatique interactive immersive, visuelle, sonore et/ou haptique, d'environnements réels ou imaginaires". Cette réalité virtuelle est donc principalement utilisée dans les jeux vidéo.

Or si Oculus est principalement connu pour son casque Oculus Rift, il est justement un des leaders de ces technologies immersives, avec déjà plus de 75.000 kits de développement commandés. "Alors que les applications pour les technologies virtuelles, au-delà des jeux vidéo, sont à un stade embryonnaire, plusieurs secteurs expérimentent déjà cette technologie, et Facebook prévoit d'étendre l'avantage existant d'Oculus à de nouveaux secteurs, incluant les communications, les médias et le divertissement, l'éducation et d'autres domaines", explique le communiqué de presse.

L'Oculus Rift ce sont en fait de grosses lunettes, un peu dans le style des lunettes de ski. Seulement celles-ci sont composées d'un écran 7 pouces et d'une lentille pour chaque oeil ; c'est ce procédé qui simule une vision stéréoscopique. Après il ne reste plus qu'à brancher ces "lunettes" sur un ordinateur ou une source vidéo et de laisser les multiples capteurs suivre les mouvements de l'utilisateur. Et c'est justement le mouvement des images envoyées qui "dupera" le cerveau et lui fera "croire" réellement à cette immersion dans ce monde virtuel.

Ainsi si, pour Mark Zuckerberg, PDG et fondateur de Facebook, "le mobile est la plate-forme d'aujourd'hui", il est bien décidé à préparer Facebook pour les plates-formes de demain et à "changer la manière dont nous travaillons, jouons et communiquons".

Nos partenaires