Bosch aurait-il trouvé la solution miracle pour sauver la voiture diesel?

25/04/18 à 15:00 - Mise à jour à 15:00

Source: Belga

L'équipementier automobile allemand Bosch ambitionne de sauver la voiture diesel, actuellement en voie de disparition, grâce à une nouvelle technologie pour les pots d'échappement.

Bosch aurait-il trouvé la solution miracle pour sauver la voiture diesel?

© Getty Images/iStockphoto

Le système peut respecter l'émission d'oxydes d'azote bien en-dessous des limites actuelles et futures, a indiqué l'entreprise mercredi. La nouvelle technologie ne nécessite pas de matériel supplémentaire ou de coûts plus élevés.

Bosch parle d'un pas dans la direction d'une mobilité sans émission. La technique, aboutie, peut immédiatement être utilisée par les constructeurs automobiles.

L'entreprise veut éviter des tricheries comme celles des logiciels truqués chez Volkswagen. "Le problème des rejets d'oxyde d'azote dans la circulation routière est technique à résoudre", a souligné le président de Bosch, Volkmar Denner, lors de la présentation des chiffres annuels.

La nouvelle technologie est la combinaison d'une nouvelle technologie d'injection, de la gestion de la température dans le moteur, du système d'aération et de l'utilisation de l'intelligence artificielle. Elle pourrait, selon le président, mettre fin aux discussions sur l'avenir de la voiture diesel.

La nouvelle technologie n'offre toutefois pas de solution aux propriétaires actuels de voitures diesel, qui ne peuvent pas être adaptées. En outre, bien que la technologie soit immédiatement disponible, les constructeurs automobiles devront d'abord l'intégrer dans leurs chaînes de production, ce qui peut prendre des années.

L'avancée ne signifie pas que Bosch ne continuera pas d'investir des milliards dans la mobilité électrique, a précisé Volkmar Denner. Bosch a également annoncé mercredi avoir enregistré un chiffre d'affaires de 78,1 milliards euros l'an dernier et un bénéfice d'exploitation de 5,3 milliards euros, soit deux chiffres record.

En savoir plus sur:

Nos partenaires