Les 10 forces à cultiver pour être un bon leader : 8. La procuration d'autonomie

12/11/12 à 19:09 - Mise à jour à 19:09

Source: Trends-Tendances

En observant les leaders, dans tous les domaines (affaires, politique, sport,...), on aperçoit que ceux qui créent un réel impact dans la durée, présentent différentes caractéristiques communes. La huitième caractéristique est l'autonomie qu'ils procurent. Ils favorisent l'adhésion de leurs équipes, plutôt que l'obédience, car ils visent l'implication totale. Ce qu'ils n'obtiennent que par le libre choix.

Cette procuration d'autonomie se concrétise par les 3 aspects suivants:


1. Liberté entière: Lorsque quelqu'un a l'impression de ne pas avoir de choix, ('je dois faire ceci'), sa motivation intrinsèque pour la tâche en question souffre - souvent il y a même une résistance interne qui se construit. Par contre, lorsqu'il a la possibilité de réfléchir lui-même comment approcher un défi, et qu'il conclut 'je veux faire ceci', il sera bien plus motivé et engagé. Le bon leader donnera donc le plus possible de liberté à ses équipes.


2. Guidage situationnel:
Un certain cadrage peut s'avérer nécessaire lorsqu'on donne de la liberté. C'est pourquoi le leader doit être habile dans tout le spectre de l'empowerment (il doit pouvoir informer, proposer, modérer, stimuler, et habiliter), et bien choisir au cas par cas quelle est l'approche la plus appropriée tenant compte de la situation et de la personne en question.


3. Responsabilisation déléguée
Pour s'assurer de l'engagement et de la persévérance de son équipe lorsque le défi s'avère difficile, le bon leader va encore un pas plus loin : en les responsabilisant, il stimule chez ses suiveurs une attitude de résilience. Il augmente ainsi la probabilité que l'obstacle soit dépassé.

Ce Bizz by Mail est le 8e d'une série expliquant "les 10 forces à cultiver pour être un bon leader"
Source : Patrick et Anne-Marie Demoucelle

Nos partenaires