Comment faire de l'optimisme une réelle force de leadership

18/09/12 à 15:16 - Mise à jour à 15:16

Source: Trends-Tendances

Les 'grands' leaders, ceux qui perdurent, comprennent la puissance d'un environnement positif, un environnement qui permet à tous les collaborateurs de donner le meilleur d'eux-mêmes et où les initiatives prises ont le plus de chances d'aboutir.


Une des forces les plus marquantes des grands leaders est leur optimisme, leur foi que l'ambition se réalisera (pour autant que le nécessaire soit fait). Leur attitude constructive mène à une plus grande motivation de l'équipe, ainsi qu'une plus grande capacité de rebond lorsque les difficultés pointent le nez.


Les grands leaders affichent leur optimisme par les 4 comportements suivants:


1. Accueillir les échecs:
Tout le monde rencontre des problèmes et des échecs. Ce qui importe est la manière dont on les approche : bien acceptés et bien gérés, ils peuvent 'construire' plutôt que 'détruire'.

2. Reformuler positivement:
Un bon leader bannit les mots négatifs de son vocabulaire et s'exprime de façon positive à chaque instant. Même les soucis, ennuis et mauvaises nouvelles, il arrive à les communiquer de façon positive et constructive.


3. Avoir confiance:
La confiance en soi, en les autres, et en les résultats contribue au positivisme et à percevoir les possibilités d'action. Plus on est négatif, plus le champ de vision se rétrécit et on n'aperçoit que les problèmes...


4. Rayonner (physiquement):
Le leader qui montre son attitude positive, tant verbalement que non-verbalement, inspirera les autres à faire de même. Avec pour conséquence plus de motivation et de résilience.

Ce Bizz by Mail est le 3e dans une série expliquant 'les 10 forces à cultiver pour être un bon leader'
Source : Patrick et Anne-Marie Demoucelle

Nos partenaires