Le fisc sera souple en cas d'erreur avec les emprunts hypothécaires

29/05/15 à 06:54 - Mise à jour à 06:54

Source: Belga

Dans la prochaine déclaration fiscale, la fiscalité liée à l'immobilier a été modifiée en profondeur.

Le fisc sera souple en cas d'erreur avec les emprunts hypothécaires

© istock

"Si les contribuables se trompent dans les codes portant sur la fiscalité liée à leurs emprunts hypothécaires, l'administration se montrera flexible et n'infligera aucune sanction administrative", rassure Francis Adyns, porte-parole du SPF Finances, vendredi dans les colonnes de L'Echo.

A la suite de la sixième réforme de l'État, on fait désormais la différence entre un emprunt lié au domicile du contribuable et ceux liés à d'autres biens immobiliers, comme une seconde résidence ou un appartement mis en location. L'habitation familiale est désormais de la compétence des Régions, tandis que pour les autres biens, c'est le gouvernement fédéral qui définit les règles. Les codes de l'an dernier ne peuvent donc pas être recopiés.

Ce changement de fiscalité touche plus de 2,3 millions de contribuables.

Nos partenaires