La Banque nationale veut limiter le taux des assurances-vie à 1,5%

11/12/15 à 06:39 - Mise à jour à 06:39

Source: Belga

La Banque nationale de Belgique (BNB) recommande de limiter le rendement garanti des assurances-vie de longue durée à maximum 1,50%, contre 3,75% actuellement, indiquent vendredi De Tijd et l'Echo.

La Banque nationale veut limiter le taux des assurances-vie à 1,5%

Jan Smets, gouverneur de la BNB © BELGA

Le gouverneur de la BNB, Jan Smets, recommande de baisser le taux maximum garanti des assurances-vie d'une durée supérieure à 8 ans à 1,5%, contre 3,75% actuellement. La faiblesse des taux à long terme pose problème aux compagnies d'assurance qui offrent des assurances-vie à taux garanti.

"Elles courent le risque de devoir assurer sur une période de 10 à 20 ans un rendement supérieur au rendement qu'elles peuvent obtenir de leurs actifs", souligne Jan Smets. Les compagnies d'assurance devront en outre tenir compte de nouvelles règles de valorisation de leurs actifs dès l'année prochaine. Ces nouvelles normes affecteront leur solvabilité, selon la BNB.

Le ministre de l'Economie Kris Peeters (CD&V) veut étudier en profondeur la proposition de la BNB avant de prendre une décision. Le ministre n'est pas obligé de suivre la recommandation de la Banque nationale. En 2012, l'institution avait déjà proposé de réduire le taux maximum à 2% mais le ministre de l'Économie de l'époque, Johan Van de Lanotte (sp.a), avait refusé la recommandation et maintenu le taux maximum à 3,75%.

Nos partenaires