Bruxelles conteste l'avertissement de S&P sur toute l'Union européenne

08/12/11 à 15:06 - Mise à jour à 15:06

Source: Trends-Tendances

La Commission européenne a contesté jeudi le bien-fondé de la décision de Standard & Poor's de placer la note de toute l'Union européenne sous surveillance négative, conséquence de l'avertissement lancé cette semaine par cette agence de notation à 15 pays de la zone euro.

Bruxelles conteste l'avertissement de S&P sur toute l'Union européenne

© Image Globe

"La Commission estime que la décision de S&P de placer 15 pays de la zone euro sous surveillance négative ne peut être étendue à l'ensemble de l'Union européenne", a déclaré Amadeu Altafaj, porte-parole aux Affaires économiques.

La note de l'UE, actuellement triple A, pourrait être abaissée d'un cran si la note des Etats les mieux notés de la zone euro était dégradée, a-t-il souligné.

Or, "la qualité d'émetteur de l'UE devrait être attribuée en fonction de ses propres mérites, qui découlent du statut spécial du budget européen et de ses ressources", a estimé le porte-parole du commissaire européen, Olli Rehn.

L'UE ne peut pas emprunter directement pour financer un déficit budgétaire, les traités prévoyant que celui-ci soit équilibré par les Etats membres. Mais elle a émis des obligations avec des maturités de 5 à 15 ans pour financer l'aide à des pays membres en difficulté (Hongrie, Roumanie, Grèce, Irlande et Portugal).

Ses émissions de dette ne peuvent excéder le plafond de 110 milliards d'euros.

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires