ARGIBAT : MATÉRIAU NATUREL

13/11/15 à 15:01 - Mise à jour à 15:01

Source: Trends-Tendances

Localisée à Wanlin, Argibat propose le premier système constructif complet à base d'argile crue en Wallonie produit en circuit court.

ARGIBAT : MATÉRIAU NATUREL

"Les matériaux à base d'argile crue apportent bien-être et confort à l'intérieur d'un bâtiment." © REPORTERS

On ne cesse de le répéter, le Belge a une brique dans le ventre. Il en a également sur les murs de sa maison tant à l'extérieur qu'à l'intérieur. Dans ce dernier cas, il peut utiliser les briques à argile crue qui commencent doucement à pénétrer le marché de la construction. "C'est un matériau qui 'respire' naturellement et apporte confort et bien-être au sein d'un bâtiment, explique François Nonet, responsable marketing & communication au sein du groupe Nonet qui a repris l'activité de la Briqueterie de Wanlin l'année dernière et relancé la production sous l'enseigne Argibat. Le fait de ne pas utiliser de chaux ou de plâtre dans la composition des briques et des enduits permet également de préserver intégralement les propriétés non-allergènes de l'argile." Basé à Floreffe, le groupe familial Nonet a été fondé en 1958 et est actif dans les travaux publics au travers d'une série de sociétés. Il emploie 150 collaborateurs et réalise quelque 25 millions de chiffre d'affaires. Outre Argibat, une seconde société a été créée sur le site de Wanlin : un centre de recyclage de matériaux de la construction baptisé Recybat. Ces deux entités emploient une dizaine de personnes. "Leur expérience précieuse de l'argile et de l'outil a permis de relancer avec succès l'activité", pointe François Nonet.

Avec Argibat, le groupe Nonet affiche clairement sa volonté d'ouvrir le marché traditionnel aux matériaux de construction à base d'argile crue. "Ce projet fait partie intégrante de notre business plan, confirme le responsable marketing & communication. Son originalité repose sur la démarche commerciale. En Belgique, les matériaux de construction à base d'argile sont actuellement confinés grosso modo à deux marchés : d'une part, les personnes qui disposent de moyens financiers relativement importants et qui souhaitent faire mettre en oeuvre ces matériaux pour leurs qualités esthétiques, fonctionnelles ou naturelles ; d'autre part, les personnes sensibilisées à l'écoconstruction, informées et convaincues, des bienfaits de ces matériaux. Ils les mettent en oeuvre si cela est nécessaire, voire parfois les fabriquent eux-mêmes." L'objectif d'Argibat vise donc à proposer une gamme complète et cohérente, un packaging adapté et une mise en oeuvre simplifiée, le tout à un prix comparable aux matériaux traditionnels. "C'est une alternative performante, économique et écologique pour tout projet de construction ou de rénovation", précise-t-il.

Extension aux pays voisins

Dans un premier temps, Argibat va concentrer ses efforts sur le marché belge pour sa brique ainsi que ses enduits qui sont déjà beaucoup plus utilisés. Dans un second temps, elle vise à s'étendre aux pays voisins (Allemagne, France, Luxembourg et Pays-Bas) dont certains tels l'Allemagne sont déjà plus avancés en ce qui concerne l'écoconstruction. Ces matériaux sont produits au départ d'une ressource locale et destinée à un marché local, nécessitant donc peu de transports et contribuant ainsi à maintenir un bilan carbone et en énergie grise très bas. En outre par rapport à la fabrication des briques traditionnelles, ces briques sont moins énergivores puisqu'elles ne sont pas cuites. S'appuyant sur une tradition et un savoir-faire plus que centenaires, la société namuroise dispose de tous les atouts pour réussir son projet et populariser ces matériaux naturels, locaux et durables.

G.V.D.N.

Nos partenaires