"Le marché des boîtes d'engrenages pour éoliennes est confronté à une surcapacité. Les mesures d'économies que nous menons, une partie de cette restructuration, sont difficiles mais nécessaires dans ce marché compétitif", a expliqué le CEO, Jan Willem Ruinemans. Il souligne cependant que l'entreprise est bien placée pour profiter sur le long terme "des perspectives de croissance du marché éolien". L'entreprise a annoncé avoir débuté début janvier un plan de transformation visant à économiser et à améliorer sa position sur le marché. Les phases d'information et de consultation de la loi Renault ont débuté en concertation avec les syndicats. (JAV)

"Le marché des boîtes d'engrenages pour éoliennes est confronté à une surcapacité. Les mesures d'économies que nous menons, une partie de cette restructuration, sont difficiles mais nécessaires dans ce marché compétitif", a expliqué le CEO, Jan Willem Ruinemans. Il souligne cependant que l'entreprise est bien placée pour profiter sur le long terme "des perspectives de croissance du marché éolien". L'entreprise a annoncé avoir débuté début janvier un plan de transformation visant à économiser et à améliorer sa position sur le marché. Les phases d'information et de consultation de la loi Renault ont débuté en concertation avec les syndicats. (JAV)