Selon des chiffres définitifs, le Dow Jones Industrial Average a reculé de 8,68 points à 15.291,66 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, a avancé de 16,50 points à 3.520,76 points, atteignant ainsi un nouveau plus haut depuis octobre 2000. L'indice élargi Standard & Poor's 500 a grappillé 0,2%, ou 0,30 point, à 1.652,62 points. Les indices ont oscillé entre pertes et profits tout au long de la première partie de séance, les investisseurs se plaçant en retrait en attendant les détails de la réunion du Comité de politique monétaire de la Réserve fédérale (FOMC) des 18 et 19 juin, espérant y déceler plus de détails sur l'avenir de la politique monétaire des Etats-Unis. Mais la publication de ce document "n'a apporté aucune surprise, il renforce juste l'idée que les mesures d'assouplissement monétaire vont être bientôt réduites mais que le calendrier et le rythme de ce ralentissement dépendront des indicateurs économiques", a relevé Alan Skrainka de Cornerstone Wealth Management. Le marché obligataire a terminé en baisse. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans a progressé à 2,680% contre 2,630% mardi soir, et celui à 30 ans à 3,688% contre à 3,654%. (Belga)

Selon des chiffres définitifs, le Dow Jones Industrial Average a reculé de 8,68 points à 15.291,66 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, a avancé de 16,50 points à 3.520,76 points, atteignant ainsi un nouveau plus haut depuis octobre 2000. L'indice élargi Standard & Poor's 500 a grappillé 0,2%, ou 0,30 point, à 1.652,62 points. Les indices ont oscillé entre pertes et profits tout au long de la première partie de séance, les investisseurs se plaçant en retrait en attendant les détails de la réunion du Comité de politique monétaire de la Réserve fédérale (FOMC) des 18 et 19 juin, espérant y déceler plus de détails sur l'avenir de la politique monétaire des Etats-Unis. Mais la publication de ce document "n'a apporté aucune surprise, il renforce juste l'idée que les mesures d'assouplissement monétaire vont être bientôt réduites mais que le calendrier et le rythme de ce ralentissement dépendront des indicateurs économiques", a relevé Alan Skrainka de Cornerstone Wealth Management. Le marché obligataire a terminé en baisse. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans a progressé à 2,680% contre 2,630% mardi soir, et celui à 30 ans à 3,688% contre à 3,654%. (Belga)