La direction a opté pour un "arrêt à long terme" de la centrale de Vilvorde, qui enregistrait des pertes substantielles depuis quelques années. Cette décision entraîne le licenciement des 38 travailleurs. "Dans le contexte actuel et futur du marché, E.ON ne voit pas d'autre possibilité économique pour exploiter la centrale de manière rentable", explique la société. L'annonce de cette fermeture n'est pas une surprise. E.ON avait annoncé vouloir fermer sa centrale de Vilvorde, qui se trouve le long du canal Bruxelles-Willebroek pour 2014. Les syndicats organisent actuellement une assemblée du personnel. (Belga)

La direction a opté pour un "arrêt à long terme" de la centrale de Vilvorde, qui enregistrait des pertes substantielles depuis quelques années. Cette décision entraîne le licenciement des 38 travailleurs. "Dans le contexte actuel et futur du marché, E.ON ne voit pas d'autre possibilité économique pour exploiter la centrale de manière rentable", explique la société. L'annonce de cette fermeture n'est pas une surprise. E.ON avait annoncé vouloir fermer sa centrale de Vilvorde, qui se trouve le long du canal Bruxelles-Willebroek pour 2014. Les syndicats organisent actuellement une assemblée du personnel. (Belga)