La Belgique est un pays exportateur et son plus grand marché est l'Union européenne. " Pour être éligible aux marchés publics ou dans le cadre de contrats B2B, les donneurs d'ordre exigent de plus en plus souvent un cautionnement ", constate Eckhard Horst, General Manager de Credendo - Guarantees & Speciality Risks. " Il s'agit d'une garantie que toutes les obligations légales et contractuelles seront remplies, comme par exemple l'achèvement d'un bâtiment, la livraison d'une machine ou le respect des obligations douanières. "

" C'est un instrument qui présente de multiples avantages dans la couverture des risques ", ajoute Annet de Grooth, Head of Surety Europe. " En cas de problème, nous cherchons d'abord une solution avec le client. Mais si une entreprise fait faillite pendant l'exécution du contrat, nous remboursons une partie du montant total du contrat. Ou nous garantissons par exemple le remboursement de l'acompte lorsqu'une commande ne peut pas être livrée. "

Cautionnement

Eckhard Horst : " Nous constatons que les donneurs d'ordre sont attentifs à la qualité du cautionnement. Ils veulent savoir si celui-ci est émis par une institution digne de confiance. Avec un réseau de 10 bureaux en Europe et sa notation " A- " attribuée par Standard & Poor's, Credendo - Guarantees & Speciality Risks est le partenaire idéal. "

Ce large réseau est en effet un atout considérable. " Il nous permet d'offrir nos services aux entreprises actives dans plusieurs pays. Les acteurs locaux ne peuvent en effet pas toujours émettre un cautionnement à l'étranger ", explique Annet de Grooth. " Notre analyse de risques et l'octroi du cautionnement peuvent aller très vite. Pour les clients existants, si besoin, cela peut même ne prendre que quelques heures. "

Credendo investit pleinement dans la numérisation de cette procédure. " Nous disposons déjà pour le marché allemand d'une plateforme " Booster " qui permet d'émettre des cautionnements en ligne. D'ici la fin de l'année, la plateforme sera aussi accessible en Belgique ", précisent Eckhard Horst et Annet de Grooth.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le cautionnement, cliquez ici.

La Belgique est un pays exportateur et son plus grand marché est l'Union européenne. " Pour être éligible aux marchés publics ou dans le cadre de contrats B2B, les donneurs d'ordre exigent de plus en plus souvent un cautionnement ", constate Eckhard Horst, General Manager de Credendo - Guarantees & Speciality Risks. " Il s'agit d'une garantie que toutes les obligations légales et contractuelles seront remplies, comme par exemple l'achèvement d'un bâtiment, la livraison d'une machine ou le respect des obligations douanières. "" C'est un instrument qui présente de multiples avantages dans la couverture des risques ", ajoute Annet de Grooth, Head of Surety Europe. " En cas de problème, nous cherchons d'abord une solution avec le client. Mais si une entreprise fait faillite pendant l'exécution du contrat, nous remboursons une partie du montant total du contrat. Ou nous garantissons par exemple le remboursement de l'acompte lorsqu'une commande ne peut pas être livrée. "Eckhard Horst : " Nous constatons que les donneurs d'ordre sont attentifs à la qualité du cautionnement. Ils veulent savoir si celui-ci est émis par une institution digne de confiance. Avec un réseau de 10 bureaux en Europe et sa notation " A- " attribuée par Standard & Poor's, Credendo - Guarantees & Speciality Risks est le partenaire idéal. "Ce large réseau est en effet un atout considérable. " Il nous permet d'offrir nos services aux entreprises actives dans plusieurs pays. Les acteurs locaux ne peuvent en effet pas toujours émettre un cautionnement à l'étranger ", explique Annet de Grooth. " Notre analyse de risques et l'octroi du cautionnement peuvent aller très vite. Pour les clients existants, si besoin, cela peut même ne prendre que quelques heures. "Credendo investit pleinement dans la numérisation de cette procédure. " Nous disposons déjà pour le marché allemand d'une plateforme " Booster " qui permet d'émettre des cautionnements en ligne. D'ici la fin de l'année, la plateforme sera aussi accessible en Belgique ", précisent Eckhard Horst et Annet de Grooth.