La technologie comme facilitateur de la gestion du changement

Clairement, cette gestion du changement n'avait rien d'une évidence. Les ambitions de De Watergroep étaient en effet de taille : l'entreprise souhaitait engager la transformation numérique de son département RH et passer ainsi d'une structure administrative à une organisation orientée clients. Pour ce faire, De Watergroep a opté pour la solution cloud de SAP implémentée par l'éditeur anversois de logiciels Emeritis. " Pour s'assurer que De Watergroep atteigne les objectifs qu'elle s'était fixés, nous devions dans un premier temps veiller à réduire considérablement la charge de travail administrative ", explique Rottiers. " En pratique, cela signifiait que nous devions nous concentrer pleinement sur la numérisation des anciens flux papier, sur la rationalisation des processus en éliminant certains niveaux d'approbation, et sur l'externalisation du calcul des salaires. "

" Par la suite, nous avons pu davantage nous focaliser sur les tâches où les RH apportent vraiment une valeur ajoutée, à savoir l'accompagnement des collaborateurs dans leur carrière ", enchaîne Moons.

" A première vue, il s'agissait là d'un projet métier, mais le rôle de la technologie ne doit certainement pas être sous-estimé ", insiste Rottiers. " La technologie a permis non seulement à nous-mêmes, mais aussi à De Watergroep, de mener à bien cette transformation. "

Tom Rotiers - Emeritis

Défis

Pourtant, tant De Watergroep qu'Emeritis étaient confrontés à des défis de taille. Et tout d'abord, le logiciel devait répondre à des exigences strictes dans le cadre de l'implémentation. " Non seulement il devait satisfaire aux contraintes légales du secteur public, quand bien même l'IT avait une préférence marquée pour une solution cloud ", témoigne Rottiers. De son côté, Van Avermaet souligne qu'un accent toute particulier a été mis sur les possibilités d'intégration du progiciel RH avec les autres applications existantes au sein de l'environnement système de De Watergroep pour assurer ainsi une optimisation des plateformes. " C'est précisément la raison pour laquelle le support et l'implication étroite de SAP se sont révélés à ce point cruciaux. Nous avons pu bénéficier aux bons moments du support nécessaire qui nous a permis de prendre des décisions importantes et d'ainsi respecter les délais ", ajoute Rottiers.

" Notre défi principal était sans doute la gestion du changement de nos collaborateurs, composés pour moitié d'ouvriers ", admet Moons. " Au final, chaque collaborateur de De Watergroep va être confronté à cette nouvelle manière de travailler. Le processus d'acceptation était donc un travail de titan. C'est pourquoi nous avons investi beaucoup de temps dans la communication et la formation. "

Dries Moons - De Watergroep

Collaboration réussie

A présent que le projet est opérationnel depuis un certain temps, toutes les parties concernées peuvent parler d'une collaboration réussie. " Certes, la solution SAP est beaucoup plus vaste - et ne concerne donc pas seulement le volet administratif -, mais ce fut un véritable soulagement ", confirme Rottiers. " En outre, SAP nous a proposé une plateforme susceptible de donner à notre projet sa pleine dimension. "

" Par ailleurs, SAP satisfait aux critères que nous avons posés en matière de possibilités d'intégration ", complète Van Avermaet.

" Nous avons appris plusieurs leçons intéressantes ", conclut Moons. " Ainsi, il est important de réfléchir calmement aux processus de travail. Etablissez-les, décrivez-les et réécrivez-les le cas échéant avant de les couler dans un système. "

Etes-vous curieux des rêves d'autres entreprises? Découvrez-les ici.

La technologie comme facilitateur de la gestion du changementClairement, cette gestion du changement n'avait rien d'une évidence. Les ambitions de De Watergroep étaient en effet de taille : l'entreprise souhaitait engager la transformation numérique de son département RH et passer ainsi d'une structure administrative à une organisation orientée clients. Pour ce faire, De Watergroep a opté pour la solution cloud de SAP implémentée par l'éditeur anversois de logiciels Emeritis. " Pour s'assurer que De Watergroep atteigne les objectifs qu'elle s'était fixés, nous devions dans un premier temps veiller à réduire considérablement la charge de travail administrative ", explique Rottiers. " En pratique, cela signifiait que nous devions nous concentrer pleinement sur la numérisation des anciens flux papier, sur la rationalisation des processus en éliminant certains niveaux d'approbation, et sur l'externalisation du calcul des salaires. "" Par la suite, nous avons pu davantage nous focaliser sur les tâches où les RH apportent vraiment une valeur ajoutée, à savoir l'accompagnement des collaborateurs dans leur carrière ", enchaîne Moons." A première vue, il s'agissait là d'un projet métier, mais le rôle de la technologie ne doit certainement pas être sous-estimé ", insiste Rottiers. " La technologie a permis non seulement à nous-mêmes, mais aussi à De Watergroep, de mener à bien cette transformation. "Défis Pourtant, tant De Watergroep qu'Emeritis étaient confrontés à des défis de taille. Et tout d'abord, le logiciel devait répondre à des exigences strictes dans le cadre de l'implémentation. " Non seulement il devait satisfaire aux contraintes légales du secteur public, quand bien même l'IT avait une préférence marquée pour une solution cloud ", témoigne Rottiers. De son côté, Van Avermaet souligne qu'un accent toute particulier a été mis sur les possibilités d'intégration du progiciel RH avec les autres applications existantes au sein de l'environnement système de De Watergroep pour assurer ainsi une optimisation des plateformes. " C'est précisément la raison pour laquelle le support et l'implication étroite de SAP se sont révélés à ce point cruciaux. Nous avons pu bénéficier aux bons moments du support nécessaire qui nous a permis de prendre des décisions importantes et d'ainsi respecter les délais ", ajoute Rottiers." Notre défi principal était sans doute la gestion du changement de nos collaborateurs, composés pour moitié d'ouvriers ", admet Moons. " Au final, chaque collaborateur de De Watergroep va être confronté à cette nouvelle manière de travailler. Le processus d'acceptation était donc un travail de titan. C'est pourquoi nous avons investi beaucoup de temps dans la communication et la formation. "Collaboration réussie A présent que le projet est opérationnel depuis un certain temps, toutes les parties concernées peuvent parler d'une collaboration réussie. " Certes, la solution SAP est beaucoup plus vaste - et ne concerne donc pas seulement le volet administratif -, mais ce fut un véritable soulagement ", confirme Rottiers. " En outre, SAP nous a proposé une plateforme susceptible de donner à notre projet sa pleine dimension. "" Par ailleurs, SAP satisfait aux critères que nous avons posés en matière de possibilités d'intégration ", complète Van Avermaet." Nous avons appris plusieurs leçons intéressantes ", conclut Moons. " Ainsi, il est important de réfléchir calmement aux processus de travail. Etablissez-les, décrivez-les et réécrivez-les le cas échéant avant de les couler dans un système. " Etes-vous curieux des rêves d'autres entreprises? Découvrez-les ici.