La technologie, grande gagnante du confinement

La crise sanitaire et le confinement ont plongé la planète dans le grand bain de la digitalisation. L'e-commerce, les réseaux sociaux, les plateformes d'apprentissage ou encore le divertissement en ligne ont connu une croissance sans précédent. De grandes opportunités d'investissement se profilent dans le secteur des nouvelles technologies, des médias et des télécommunications (TMT). En la matière, les sociétés qui, compte tenu de l'essence même de leur proposition de valeur, ont tiré parti du confinement ont de belles perspectives de croissance devant elles. Et pour cause, pendant cette période, chacun d'entre nous a essayé et adopté de nombreux produits ou services digitaux pour la première fois. " Certains de mes proches plus âgés ont, par exemple, commencé à utiliser Netflix pour se divertir, Zoom pour contacter leurs petits-enfants ou Paypal pour régler des achats en ligne ", précise Jon Guinness, co-gérant de la stratégie sur la connectivité mondiale chez Fidelity International, avant de poursuivre : " ils n'avaient jamais utilisé ces outils auparavant, et il est évident qu'ils ne vont pas cesser à l'avenir, bien que le confinement soit terminé. "

Ce dernier a joué un rôle de catalyseur de ces tendances, certes déjà dans l'air du temps. Certaines sociétés bien positionnées ont ainsi gagné des parts de marché phénoménales.

Certaines entreprises se situent, en revanche, en phase de " recovery " à l'issue de cette crise, à l'instar de celles positionnées dans l'univers des paris sportifs en ligne ou des agences de voyage en ligne qui ont lourdement pâti du confinement. Si certaines d'entre elles ont vu leur revenu chuter de 90% en deux mois seulement, elles devraient remonter la pente et pourraient voir leurs revenus s'accroitre dès l'année prochaine.

Jon Guinness, co-gérant de la stratégie sur la connectivité mondiale, Fidelity International

Le rôle et la valeur de la technologie

Le métier des gérants de portefeuille comme Jon Guinness et Sumant Wahi, consiste à identifier les mégatendances, à intégrer la place de la technologie au sein de celles-ci et ainsi à saisir les opportunités d'investissement qui en découlent de façon immédiate et à plus long terme.

" Prenons un exemple très simple : le confinement a donné lieu à une explosion du temps consacré aux jeux vidéo. Les sociétés qui développent ces jeux ont donc suscité notre attention et elles représentent des pistes d'investissement toujours très attractives ", indique Sumant Wahi, lui aussi co-gérant de la stratégie sur la connectivité mondiale. Il en va de même pour les services de streaming musicaux tels que Spotify, etc.

Sumant Wahi, co-gérant de la stratégie sur la connectivité mondiale, Fidelity International

L'éthique et l'innovation

" Nous avons beau parler de technologies, nous parlons toujours de liens entre êtres humains en réalité ", souligne Sumant Wahi " et nous devons nous assurer que ces technologies ne seront pas utilisées à des fins malveillantes ". L'innovation est souvent confrontée à des questions d'éthique et les règles en la matière ne sont jamais fixées à l'avance. Il faut sans cesse les adapter. C'est la responsabilité du régulateur mais les analystes doivent également y être attentifs, car leurs clients sont de plus en plus préoccupés par les problématiques environnementales, sociétales et gouvernementales (ESG). La valeur d'une société mais aussi le risque associé sont conditionnés par ces critères.

Source: Fidelity International, May 2020. Illustration : Maison Moderne.

Une nouvelle façon de vivre et de travailler

Les nouvelles technologies peuvent donner un aperçu assez précis de nos futurs modes de vie. Il n'y a pas lieu de douter que les prochaines innovations comme l'intelligence artificielle ou la 5G vont encore bousculer nos habitudes et nos façons de vivre, de consommer, de communiquer, de nous divertir mais aussi de travailler.

Source: Fidelity International, Cisco (March 2020), Ericsson (November 2019), Statista (April 2020). Illustration : Maison Moderne.

Pour la première fois de l'histoire, plus d'un milliard de personnes ont accès au cloud, ont un smartphone, sont présents sur des réseaux sociaux. cela devrait entrainer une hausse de la valorisation des entreprises comme Amazon, Netflix, ou Uber. " Et l'accélération devrait encore s'amplifier dans tous les secteurs ", conclut Sumant Wahi.

Informations sur les risques

· Ce document à caractère promotionnel est exclusivement destiné aux professionnels de l'investissement et ne doit pas être diffusé à des investisseurs particuliers

· Les investisseurs doivent prendre note du fait que les opinions énoncées peuvent ne plus être d'actualité et avoir déjà été mises à exécution.

· Les valeurs citées dans ce document ne constituent pas des recommandations d'achat ou de vente. Elles ne sont données qu'à titre d'illustration.

Informations importantes

Ce document ne peut être reproduit ou distribué sans autorisation préalable. Fidelity fournit uniquement des informations sur ses produits et n'émet pas de recommandations d'investissement fondées sur des circonstances spécifiques, ce document ne constitue ni une offre de souscription, ni un conseil personnalisé.

Fidelity International fait référence au groupe de sociétés qui forme la structure globale de gestion de placements qui fournit l'information sur les produits et services dans les juridictions désignées à l'exception de l'Amérique du Nord. Cette information n'est pas destinée et ne peut être utilisée par des résidents aux Etats-Unis et s'adresse uniquement aux personnes qui sont domiciliées dans un pays ou territoire où la distribution des compartiments mentionnés est autorisée, ou dans lesquels cette autorisation n'est pas exigée.

Sauf cas contraire, toutes les informations communiquées sont celles de Fidelity International, et tous les points de vue exprimés sont ceux de Fidelity International. Fidelity, Fidelity International, le logo Fidelity International ainsi que le symbole F sont des marques déposées de FIL Limited. Actifs et ressources de FIL Limited au 06/08/2020 - Chiffres non audités. Les spécialistes d'investissement incluent à la fois des analystes et associés.

Nous vous recommandons de vous informer soigneusement avant toute décision d'investissement. Tout investissement doit se faire sur la base du prospectus/DICI (document d'information clé pour l'investisseur) et des rapports annuels et semi-annuels actuellement en vigueur, disponibles gratuitement en français ainsi qu'en flamand sur simple demande auprès notre Centre de Service Européen à Luxembourg, de nos Distributeurs dont la liste est disponible sur notre site internet https://www.fidelity.be ainsi que de notre agent chargé du service financier en Belgique, CACEIS Belgium S.A, dont le siège social est établi Avenue du Port 86C, b320, 1000 - Bruxelles. 20BE0703

La crise sanitaire et le confinement ont plongé la planète dans le grand bain de la digitalisation. L'e-commerce, les réseaux sociaux, les plateformes d'apprentissage ou encore le divertissement en ligne ont connu une croissance sans précédent. De grandes opportunités d'investissement se profilent dans le secteur des nouvelles technologies, des médias et des télécommunications (TMT). En la matière, les sociétés qui, compte tenu de l'essence même de leur proposition de valeur, ont tiré parti du confinement ont de belles perspectives de croissance devant elles. Et pour cause, pendant cette période, chacun d'entre nous a essayé et adopté de nombreux produits ou services digitaux pour la première fois. " Certains de mes proches plus âgés ont, par exemple, commencé à utiliser Netflix pour se divertir, Zoom pour contacter leurs petits-enfants ou Paypal pour régler des achats en ligne ", précise Jon Guinness, co-gérant de la stratégie sur la connectivité mondiale chez Fidelity International, avant de poursuivre : " ils n'avaient jamais utilisé ces outils auparavant, et il est évident qu'ils ne vont pas cesser à l'avenir, bien que le confinement soit terminé. "Ce dernier a joué un rôle de catalyseur de ces tendances, certes déjà dans l'air du temps. Certaines sociétés bien positionnées ont ainsi gagné des parts de marché phénoménales.Certaines entreprises se situent, en revanche, en phase de " recovery " à l'issue de cette crise, à l'instar de celles positionnées dans l'univers des paris sportifs en ligne ou des agences de voyage en ligne qui ont lourdement pâti du confinement. Si certaines d'entre elles ont vu leur revenu chuter de 90% en deux mois seulement, elles devraient remonter la pente et pourraient voir leurs revenus s'accroitre dès l'année prochaine.Le métier des gérants de portefeuille comme Jon Guinness et Sumant Wahi, consiste à identifier les mégatendances, à intégrer la place de la technologie au sein de celles-ci et ainsi à saisir les opportunités d'investissement qui en découlent de façon immédiate et à plus long terme." Prenons un exemple très simple : le confinement a donné lieu à une explosion du temps consacré aux jeux vidéo. Les sociétés qui développent ces jeux ont donc suscité notre attention et elles représentent des pistes d'investissement toujours très attractives ", indique Sumant Wahi, lui aussi co-gérant de la stratégie sur la connectivité mondiale. Il en va de même pour les services de streaming musicaux tels que Spotify, etc." Nous avons beau parler de technologies, nous parlons toujours de liens entre êtres humains en réalité ", souligne Sumant Wahi " et nous devons nous assurer que ces technologies ne seront pas utilisées à des fins malveillantes ". L'innovation est souvent confrontée à des questions d'éthique et les règles en la matière ne sont jamais fixées à l'avance. Il faut sans cesse les adapter. C'est la responsabilité du régulateur mais les analystes doivent également y être attentifs, car leurs clients sont de plus en plus préoccupés par les problématiques environnementales, sociétales et gouvernementales (ESG). La valeur d'une société mais aussi le risque associé sont conditionnés par ces critères.Les nouvelles technologies peuvent donner un aperçu assez précis de nos futurs modes de vie. Il n'y a pas lieu de douter que les prochaines innovations comme l'intelligence artificielle ou la 5G vont encore bousculer nos habitudes et nos façons de vivre, de consommer, de communiquer, de nous divertir mais aussi de travailler.Pour la première fois de l'histoire, plus d'un milliard de personnes ont accès au cloud, ont un smartphone, sont présents sur des réseaux sociaux. cela devrait entrainer une hausse de la valorisation des entreprises comme Amazon, Netflix, ou Uber. " Et l'accélération devrait encore s'amplifier dans tous les secteurs ", conclut Sumant Wahi.