Afin de limiter les émissions de CO2, un échange de quotas d'émissions de CO2 a été mis en place dans le cadre de protocoles climatiques internationaux. En achetant des quotas, les entreprises doivent restreindre leurs émissions. Mais celles qui veulent compenser volontairement leurs émissions de CO2 peuvent, elles aussi, acheter des quotas d'émissions.

Lire aussi : " Le gouvernement devrait suivre l'exemple de l'industrie ! "

ClimateSeed sera bientôt active sur ce marché volontaire. Sébastien Nunes, CEO : " Nous sommes un marché en ligne destiné à mettre en contact, d'une part, les porteurs de projets durables qui disposent de quotas d'émissions et, d'autre part, les clients qui souhaitent acheter ces quotas. Nous facilitons et structurons ces transactions. "

Critères de sélection stricts

Le groupe BNP Paribas entend se servir de ClimateSeed comme d'un levier pour générer un plus grand effet. " Nous sélectionnons nos partenaires selon des critères très stricts. Tous les projets qui proposent des quotas d'émissions sont passés au crible de la même manière que les projets d'investissement de la banque. Un conseil scientifique composé d'universitaires et d'experts évalue enfin l'impact de chaque projet. "

Sébastien Nunes (au centre) et l'équipe de BNP Paribas Securities Services

Sur la plateforme ClimateSeed, vous trouverez des projets qui aident à accélérer la transition énergétique dans le sud, mais aussi des projets durables menés dans les villes européennes. " Nous sommes une plateforme désireuse d'apporter un concours actif à la décarbonisation et au développement durable. Nous consacrons les ressources disponibles aux projets qui génèrent un impact environnemental et social maximal. Et nous réinvestirons même une partie de nos propres bénéfices. "

© Getty Images/iStockphoto

Nous sommes une plateforme désireuse d'apporter un concours actif à la décarbonisation et au développement durable.

Lire aussi : " En tant que banque, nous entendons également encourager l'innovation au sein des entreprises "

La plateforme www.climateseed.com sera lancée fin 2018. " Il y aura au départ une vingtaine de projets. Mais nous sommes toujours à la recherche de nouveaux partenaires dans le monde entier. Certaines entreprises souhaitent compenser leurs émissions de CO2 par le biais d'un projet proche de leur site de production. D'autres préfèrent les énergies renouvelables ou les projets à fort impact social. Nous cherchons le partenaire idéal pour elles ", conclut Sébastien Nunes.

Lisez tous les articles sur Sustainable Growth