Alfa Romeo est un symbole de design italien, de sportivité et de plaisir de conduire depuis 111 ans exactement. L'Anonima Lombarda Fabbrica Automobili (A.L.F.A.) a été fondée le 24 juin 1910, à Milan. On doit la toute première voiture de la marque, la 24 HP, à Giuseppe Merosi. Cinq ans plus tard, Nicola Romeo devient le nouveau propriétaire. "Alfa Romeo" voit le jour. Un nom qui suscite aujourd'hui encore de vives émotions.

"Alfa Romeo est une marque étroitement liée à la dolce vita des années 60", affirme Patrice Duclos, General Manager d'Alfa Romeo pour la Belgique et le Luxembourg. "À cette époque, Alfa Romeo était une marque très tendance, très appréciée de la jet set italienne et du cinéma. De nombreuses Alfa Romeo se sont illustrées dans les grands films italiens de l'époque."

Dans l'arène sportive, Alfa Romeo a enchaîné les succès. Le célèbre slogan d'Alfa Romeo Una vittoria al giorno, con una vettura per tutti i giorni (Une victoire chaque jour, avec une voiture de tous les jours) ne doit rien au hasard. La GT 1300 Junior, dont près de 100.000 exemplaires ont été vendus entre 1966 et 1976, était le modèle emblématique de cette époque.

Giulia et Stelvio

En hommage à cette icône des années 1960, Alfa Romeo lance aujourd'hui la série spéciale GT Junior inspirée de la Giulia et du Stelvio, les deux modèles phares de la marque aujourd'hui. "Ces dernières années, Alfa Romeo a beaucoup travaillé sur son design. La berline sportive Giulia et le SUV Stelvio ont tous deux remporté de nombreux prix à ce titre", indique Patrice Duclos. Parmi les spécificités de la Giulia et du Stelvio GT Junior, citons la couleur de carrosserie Lipari Ocra et les broderies GT Junior dans l'habitacle. "Nous avons moins de trente exemplaires disponibles pour la Belgique, il s'agit donc d'une série très limitée", ajoute Patrice Duclos.

La Giulia et le Stelvio 6C Villa d'Este, nommés d'après le célèbre concours d'élégance pour voitures classiques sur les rives du lac de Côme, raviront les amateurs de séries spéciales. En termes de couleur et de design, cette série fait référence à l'Alfa Romeo 6C 2500 SS Coupé, lauréat du prix du public à la Villa d'Este, en 1949. Là aussi, il faut faire vite : seuls 36 exemplaires seront livrés en Belgique. En mai, Alfa Romeo a présenté la Giulia GTA exclusive (inspirée du modèle éponyme de 1965), mais les 500 voitures ont déjà été vendues.

Nouveaux modèles

Autant d'exemples parlants de la manière dont Alfa Romeo chérit sa riche histoire, en tant que marque haut de gamme. Mais que lui réserve l'avenir? Les cinq prochaines années verront émerger de nombreux nouveaux modèles, en moyenne un par an. En juin prochain, un nouveau modèle clé fera son entrée sur le marché : le Tonale. Vous avez peut-être déjà vu ce SUV sous forme de concept au Salon de l'Auto de Bruxelles en 2020. "Le Tonale annonce l'électrification d'Alfa Romeo. Il se présente comme un hybride léger avec un moteur à essence. Vous pouvez cependant aussi choisir un moteur diesel, car les personnes qui roulent beaucoup jettent encore souvent leur dévolu sur cette motorisation. Un plug-in hybride suivra au dernier trimestre 2022", détaille Patrice Duclos. Ce dernier sera rechargeable et pourra parcourir de courtes distances en mode entièrement électrique.

Des Alfa Romeo 100 % électriques sont également en projet. "En 2023, nous lancerons une Alfa Romeo plus petite", ajoute Patrice Duclos, éveillant notre curiosité. "Elle sera dotée d'un design et d'une technologie très sophistiqués, ce qui nous permettra de conquérir de nouveaux clients, plus jeunes." Ce nouveau modèle se situera dans le segment B, où Alfa Romeo opérait autrefois avec la MiTo. La nouvelle venue, toujours sans nom, ne sera pas une trois portes comme la MiTo d'antan, mais un SUV compact.

Plus forts grâce à Stellantis

Des perspectives réjouissantes, en grande partie grâce à Stellantis, le nouveau groupe résultat d'une fusion auquel appartient Alfa Romeo (aux côtés de toutes les marques des anciens groupes FCA et PSA). "Nous avons un pouvoir de développement beaucoup plus important maintenant. Le fait d'appartenir à un groupe de cette envergure assure à Alfa Romeo une capacité suffisante pour investir dans de nouveaux produits. La preuve : toutes les nouveautés des cinq prochaines années sont déjà confirmées et financées. Les avantages sont également nombreux en termes de service à la clientèle et de qualité de production. Ensemble, nous sommes plus forts et nous le constatons chaque jour depuis la fusion", déclare Patrice Duclos.

Selon le CEO d'Alfa Romeo en Belgique, la marque italienne conservera son identité typique au sein de Stellantis. "Nous continuons à développer nos produits selon notre propre philosophie. La simple vue d'une Alfa Romeo émerveille par sa singularité. Et il suffit de prendre place derrière le volant pour vivre une expérience de conduite étonnante. Nous voulons construire des voitures agréables et dynamiques, même après l'électrification."

Plus d'infos sur www.alfaromeo.be

Alfa Romeo est un symbole de design italien, de sportivité et de plaisir de conduire depuis 111 ans exactement. L'Anonima Lombarda Fabbrica Automobili (A.L.F.A.) a été fondée le 24 juin 1910, à Milan. On doit la toute première voiture de la marque, la 24 HP, à Giuseppe Merosi. Cinq ans plus tard, Nicola Romeo devient le nouveau propriétaire. "Alfa Romeo" voit le jour. Un nom qui suscite aujourd'hui encore de vives émotions."Alfa Romeo est une marque étroitement liée à la dolce vita des années 60", affirme Patrice Duclos, General Manager d'Alfa Romeo pour la Belgique et le Luxembourg. "À cette époque, Alfa Romeo était une marque très tendance, très appréciée de la jet set italienne et du cinéma. De nombreuses Alfa Romeo se sont illustrées dans les grands films italiens de l'époque."Dans l'arène sportive, Alfa Romeo a enchaîné les succès. Le célèbre slogan d'Alfa Romeo Una vittoria al giorno, con una vettura per tutti i giorni (Une victoire chaque jour, avec une voiture de tous les jours) ne doit rien au hasard. La GT 1300 Junior, dont près de 100.000 exemplaires ont été vendus entre 1966 et 1976, était le modèle emblématique de cette époque.En hommage à cette icône des années 1960, Alfa Romeo lance aujourd'hui la série spéciale GT Junior inspirée de la Giulia et du Stelvio, les deux modèles phares de la marque aujourd'hui. "Ces dernières années, Alfa Romeo a beaucoup travaillé sur son design. La berline sportive Giulia et le SUV Stelvio ont tous deux remporté de nombreux prix à ce titre", indique Patrice Duclos. Parmi les spécificités de la Giulia et du Stelvio GT Junior, citons la couleur de carrosserie Lipari Ocra et les broderies GT Junior dans l'habitacle. "Nous avons moins de trente exemplaires disponibles pour la Belgique, il s'agit donc d'une série très limitée", ajoute Patrice Duclos. La Giulia et le Stelvio 6C Villa d'Este, nommés d'après le célèbre concours d'élégance pour voitures classiques sur les rives du lac de Côme, raviront les amateurs de séries spéciales. En termes de couleur et de design, cette série fait référence à l'Alfa Romeo 6C 2500 SS Coupé, lauréat du prix du public à la Villa d'Este, en 1949. Là aussi, il faut faire vite : seuls 36 exemplaires seront livrés en Belgique. En mai, Alfa Romeo a présenté la Giulia GTA exclusive (inspirée du modèle éponyme de 1965), mais les 500 voitures ont déjà été vendues.Autant d'exemples parlants de la manière dont Alfa Romeo chérit sa riche histoire, en tant que marque haut de gamme. Mais que lui réserve l'avenir? Les cinq prochaines années verront émerger de nombreux nouveaux modèles, en moyenne un par an. En juin prochain, un nouveau modèle clé fera son entrée sur le marché : le Tonale. Vous avez peut-être déjà vu ce SUV sous forme de concept au Salon de l'Auto de Bruxelles en 2020. "Le Tonale annonce l'électrification d'Alfa Romeo. Il se présente comme un hybride léger avec un moteur à essence. Vous pouvez cependant aussi choisir un moteur diesel, car les personnes qui roulent beaucoup jettent encore souvent leur dévolu sur cette motorisation. Un plug-in hybride suivra au dernier trimestre 2022", détaille Patrice Duclos. Ce dernier sera rechargeable et pourra parcourir de courtes distances en mode entièrement électrique.Des Alfa Romeo 100 % électriques sont également en projet. "En 2023, nous lancerons une Alfa Romeo plus petite", ajoute Patrice Duclos, éveillant notre curiosité. "Elle sera dotée d'un design et d'une technologie très sophistiqués, ce qui nous permettra de conquérir de nouveaux clients, plus jeunes." Ce nouveau modèle se situera dans le segment B, où Alfa Romeo opérait autrefois avec la MiTo. La nouvelle venue, toujours sans nom, ne sera pas une trois portes comme la MiTo d'antan, mais un SUV compact. Des perspectives réjouissantes, en grande partie grâce à Stellantis, le nouveau groupe résultat d'une fusion auquel appartient Alfa Romeo (aux côtés de toutes les marques des anciens groupes FCA et PSA). "Nous avons un pouvoir de développement beaucoup plus important maintenant. Le fait d'appartenir à un groupe de cette envergure assure à Alfa Romeo une capacité suffisante pour investir dans de nouveaux produits. La preuve : toutes les nouveautés des cinq prochaines années sont déjà confirmées et financées. Les avantages sont également nombreux en termes de service à la clientèle et de qualité de production. Ensemble, nous sommes plus forts et nous le constatons chaque jour depuis la fusion", déclare Patrice Duclos.Selon le CEO d'Alfa Romeo en Belgique, la marque italienne conservera son identité typique au sein de Stellantis. "Nous continuons à développer nos produits selon notre propre philosophie. La simple vue d'une Alfa Romeo émerveille par sa singularité. Et il suffit de prendre place derrière le volant pour vivre une expérience de conduite étonnante. Nous voulons construire des voitures agréables et dynamiques, même après l'électrification."Plus d'infos sur www.alfaromeo.be