La société Publifin SCRL sera le holding industriel liégeois susceptible d'accueillir d'autres associés publics issus de la province de Liège, précise le groupe. Ses actionnaires principaux resteront la province et les 76 communes associées actuelles. Publifin contrôlera Finanpart SA, une nouvelle société ouverte à d'autres actionnaires publics actifs dans l'activité télécom, l'énergie ou le développement d'activités économiques et industrielles. Cette société holding aura une vocation régionale (Wallonie et Bruxelles) voire nationale, indique Tecteo. Finanpart détiendra elle-même Nethys, qui deviendra la société industrielle opérationnelle exerçant son activité sur les marchés concurrentiels. D'après le groupe, elle pourra accueillir des partenaires privés dans les secteurs des télécoms, de l'énergie, de la finance ou des participations à vocation économique liées à ces secteurs. "Le cas échéant, cette structure pourrait faire appel à des capitaux, via une introduction sur les marchés boursiers", précise le communiqué. Tecteo confirme par ailleurs son offre auprès du Tribunal de commerce d'Ostende pour la reprise des activités de la société Electrawinds, active dans les énergies renouvelables, et annonce son désengagement de l'asbl APRIL qui s'occupe de la promotion des intercommunales liégeoises. (Belga)

La société Publifin SCRL sera le holding industriel liégeois susceptible d'accueillir d'autres associés publics issus de la province de Liège, précise le groupe. Ses actionnaires principaux resteront la province et les 76 communes associées actuelles. Publifin contrôlera Finanpart SA, une nouvelle société ouverte à d'autres actionnaires publics actifs dans l'activité télécom, l'énergie ou le développement d'activités économiques et industrielles. Cette société holding aura une vocation régionale (Wallonie et Bruxelles) voire nationale, indique Tecteo. Finanpart détiendra elle-même Nethys, qui deviendra la société industrielle opérationnelle exerçant son activité sur les marchés concurrentiels. D'après le groupe, elle pourra accueillir des partenaires privés dans les secteurs des télécoms, de l'énergie, de la finance ou des participations à vocation économique liées à ces secteurs. "Le cas échéant, cette structure pourrait faire appel à des capitaux, via une introduction sur les marchés boursiers", précise le communiqué. Tecteo confirme par ailleurs son offre auprès du Tribunal de commerce d'Ostende pour la reprise des activités de la société Electrawinds, active dans les énergies renouvelables, et annonce son désengagement de l'asbl APRIL qui s'occupe de la promotion des intercommunales liégeoises. (Belga)