Tout sur Zipcar

Voitures, scooters et vélos partagés ont peu à peu conquis les routes bruxelloises ces dernières années. De plus en plus utilisée dans les grandes villes, la trottinette électrique veut également s'imposer comme une solution fiable de mobilité. C'est le pari de la start-up Troty.

L'an dernier, les émissions de CO2 à l'échelle mondiale ont atteint une valeur record de 32,5 milliards de tonnes. Dans certaines grandes villes européennes, la qualité de l'air est tellement mauvaise que le centre est parfois interdit à la circulation automobile et que les voitures Diesel et à essence les plus polluantes sont proscrites dans diverses zones interdites. La demande pour des motorisations de substitution augmente de manière exponentielle. De nouvelles formes de mobilité sont en cours de développement. Explication.

Prendre une voiture ici, la laisser là, à destination ? C'est la formule d'autos partagées lancée depuis un an par DriveNow et Zipcar. Elle décolle doucement, faute d'être encore bien comprise. Les trajets moyens reviennent à moins de 10 euros. Nous en avons fait l'essai.

Considérée comme la pionnière de l'économie partagée, Robin Chase, une des fondatrices de Zipcar, n'est pas pour autant aveugle aux maladies d'enfance du système. Reste que l'économie collaborative est vouée à révolutionner la société et le regard que celle-ci porte sur le travail, affirme-t-elle.

Rendues possibles par les nouvelles technologies, les solutions de mobilité telles que la voiture partagée, le covoiturage ou la location de voiture entre particuliers se développent dans nos villes. Au point d'abandonner la voiture ?

Avec l'arrivée de trois nouveaux services, Car2Go, DriveNow et Zipcar, la voiture partagée pourrait prendre un nouvel essor dans la Région de Bruxelles-Capitale. Avec l'adoption du stationnement libre (free floating), l'offre va carrément tripler.