Tout sur Zentech

Le conflit opposant ZenTech et l'État belge prend fin après le versement de l'indemnité de rupture d'un montant de 6,5 millions d'euros, annonce mardi la société liégeoise qui développe des tests sérologiques. Début septembre, la justice avait condamné l'État belge à une astreinte de 10.000 euros par jour de retard dans l'exécution du contrat signé en avril entre les deux parties.

Les autorités ne veulent pas louper le virage des tests d'anticorps, données essentielles pour empêcher une nouvelle flambée du Covid-19. L'Agence du médicament assure être parée : les stocks sont suffisants et permettront de faire face, même en cas de testing intensif. De quoi faire oublier les couacs des tests précédents ?

Spécialisée dans le développement de kits de dépistage des maladies du système immunitaire chez l'enfant et l'adulte, Zentech a mis au point un test sérologique permettant de détecter, en 10 à 15 minutes, la présence d'anticorps pour lutter contre le Covid-19.

La société bio-tech liégeoise ZenTech va proposer un test de dépistage rapide du Covid-19 destiné aux professionnels du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Liège, annonce-t-elle mardi. Le kit a été développé en Chine, où il a déjà été utilisé pour faire face à l'épidémie de coronavirus, et 1.000 exemplaires seront fournis dans les prochaines heures à l'établissement liégeois pour validation. A terme et en fonction de l'attitude des autorités par rapport à sa solution, l'entreprise belge pourrait les fabriquer sur son site du Sart-Tilman.