Tout sur Zapatero

Le chef du gouvernement socialiste espagnol José Luis Rodriguez Zapatero a déclaré mercredi qu'il prévoyait d'augmenter l'imposition pour les plus riches à une date indéterminée, après avoir annoncé la semaine dernière des mesures d'austérité affectant les classes moyennes.

Entre risque de dégradation de sa notation financière et rumeur d'un appel au FMI par le gouvernement Zapatero, l'Espagne inquiète les investisseurs. La bourse de Madrid chutait de 3% à la mi journée, entraînant les autres places européennes, Portugal, Athènes mais aussi Paris.

Confronté aux doutes des marchés, le premier ministre espagnol affirme dans un entretien au Financial Times qu'il respectera le plan d'austérité décidé en janvier "à n'importe quel prix", et se dit même prêt "exiger plus" si nécessaire.