Tout sur Yu Chengdong

Huawei déploiera d'ici le printemps 2020 au plus tard son propre système d'exploitation, selon les déclarations d'un de ses dirigeants. Le géant chinois de l'électronique et des télécommunications ne peut en effet plus compter sur le système Android, développé par Google, qui équipe l'immense majorité des smartphones dans le monde. L'administration Trump a en effet interdit la semaine dernière aux entreprises américaines de vendre des équipements de pointe à Huawei, qu'elle soupçonne d'espionnage au profit de Pékin.