Tout sur Yokohama

Nissan a annoncé mardi une dégringolade de ses bénéfices annuels, au plus bas en près d'une décennie, et prévoit une nouvelle chute cette année, témoignant de difficiles mois à venir pour le groupe fragilisé par la chute de son ancien patron Carlos Ghosn.

Carlos Ghosn, actuellement assigné à résidence à Tokyo après plus de 100 jours de prison pour malversations financières présumées, souhaite assister au conseil d'administration du constructeur d'automobiles japonais Nissan, a déclaré lundi son avocat à la presse. Le tribunal de Tokyo a rejeté sa demande.

Hiroto Saikawa, le PDG du constructeur automobile Nissan, a annoncé vendredi qu'il renonçait à une partie de sa rémunération mensuelle jusqu'à la fin de l'exercice 2017/18 fin mars prochain, à la suite du scandale de certifications affectant le groupe au Japon.