Tout sur Yildiz

Rachetée fin 2016 par le groupe italien Ferrero, l'entreprise a vécu une année 2017 mouvementée. Ses actionnaires viennent d'approuver une augmentation/réduction de capital destinée à apurer une partie de ses pertes.