Tout sur WorldCom

Bernard Madoff, l'homme qui a escroqué des Américains pour l'équivalent de 50 milliards de dollars et qui purge une peine de prison de 150 ans, demande à passer ses derniers jours à la maison. Ses avocats se basent sur la loi et ses victimes ne veulent pas en entendre parler! Amid Faljaoui nous parle de ce dossier avec une question: faut-il avoir de la pitié pour un escroc qui n'en pas eu pour ses victimes?