Tout sur Woluwe-Saint-Pierre

Les prix des locations de logements à Bruxelles connaissent une hausse soutenue. Voici les prix moyens des loyers en 2019, hors charges, selon le baromètre annuel de la confédération flamande du secteur immobilier CIB Vlaanderen, qui s'est penchée pour la première fois sur le marché bruxellois.

Citydev.brussels est devenu un acteur incontournable du marché immobilier bruxellois. Il se positionne désormais comme un laboratoire d'idées qui doit inspirer tout le secteur. En témoigne sa volonté de favoriser le démembrement de propriété pour pouvoir construire davantage de logements abordables. Notamment en seconde couronne. Une piste qui pourrait devenir la norme à moyen terme.

Le nombre d'appartements existants mis en vente est en recul actuellement. Ce qui n'empêche pas les prix de poursuivre leur hausse. A Ixelles, l'appartement type s'étend sur 139 m2 et est affiché en moyenne à 493.500 euros. Sur le plan locatif, Evere devient un placement de plus en plus intéressant.

C'est désormais dans les communes les plus abordables de Bruxelles que l'offre d'appartements neufs est la plus fournie. Les promoteurs enchaînent les projets à Molenbeek, Forest et Anderlecht, histoire de redynamiser des pans entiers de quartiers. Un fossé se creuse toutefois en termes de prix par rapport aux autres communes de la capitale.

Tout n'est pas idyllique dans le petit monde de l'immobilier neuf. Si trouver un locataire fiable est une première étape pour obtenir un rendement, l'affaire n'est pas toujours aussi simple. Quel type d'appartement et quelle localisation privilégier pour diminuer les risques d'impayés ? Tour d'horizon.

Le prix médian pour une maison mitoyenne (2 ou 3 façades) en Belgique était de 200.000 euros l'an dernier, soit 5,3% de plus qu'en 2017, indique jeudi Statbel, l'office belge des statistiques. Pour une maison 4 façades, le prix était de 285.000 euros (+2,9%) et pour un appartement 182.000 euros (+2,5%). De grandes disparités existent toujours entre les différentes régions.