Tout sur Willy Borsus

Les six pôles de compétitivité wallons (BioWin, GreenWin, Logistics in Wallonia, MecaTech, Skywin et Wagralim) ont célébré ensemble leurs 15 ans d'innovation.

Via un appel à projets, le ministre du Numérique, Willy Borsus vise à donner plus de moyens digitaux aux écoles wallonnes, francophones comme germanophones. La cinquième édition de l'appel entend cibler surtout les écoles les moins fournies en matériel et moyens numériques. Les établissement scolaires doivent remplir des candidatures avant le 17 décembre.

C'est la douche froide de la semaine dernière: Kuehne+Nagel a décidé de fermer son site Logistics Nivelles et de délocaliser l'activité... en Flandre. La procédure Renault a été lancée.

C'est au Centre Ecolys que le vice- président du gouvernement wallon et ministre de l'Economie a décrypté pour les membres du cercle d'affaires le nouveau plan de relance pour la Région.

Le ministre wallon de l'Economie a visité l'entreprise carolorégienne active dans l'e-Health et l'AI et lauréate du Digital Wallonia Acceleration Startup Award 2020.

La Wallonie va débloquer 34 millions d'euros pour alimenter le Fonds des calamités et ainsi faire face aux dégâts de la sécheresse 2020, signale mercredi L'Avenir, citant des propos du ministre wallon de l'Agriculture, Willy Borsus (MR) mardi en commission.

Le rapport Get Up Wallonia prône une remise à plat des aides aux entreprises afin de les cibler sur les projets ayant le plus d'impact sur l'économie wallonne. Un chamboulement salutaire... mais qui risque de faire bien des mécontents.

Les exportations des entreprises wallonnes ont reculé en 2020, sous le coup de la pandémie, mais se sont finalement mieux comportées qu'attendu, grâce notamment au secteur pharmaceutique, selon des chiffres présentés mardi par le ministre wallon de l'Économie et du Commerce extérieur, Willy Borsus, et l'Awex.

L'usine Libramont de L'Oréal et la Tôlerie Delhez à Thimister ont décroché le titre de Factory of the Future, décerné en Wallonie par l'Agence du numérique.

Le gouvernement a décidé jeudi d'un nouveau train d'aides pour les secteurs fortement touchés par la crise sanitaire. Au total, quelque 200 millions d'euros sont mis sur la table pour l'horeca, les métiers de contacts, le secteur hôtelier, les entreprises actives dans le B to B ainsi que pour certaines activités spécifiques comme les agences de voyages et les louageurs de costumes folkloriques.

Rentrée économique inédite cette année pour " Trends-Tendances ". Organisée en collaboration avec le Cercle de Wallonie, EY et La Première, elle a été diffusée sur La Première et a proposé pour ce millésime particulier un débat sur le thème " Economie et climat: réveillez-vous, les solutions sont là! ".