Tout sur Willebroek

La filiale de bpost Active Ants a pris possession cet été d'un nouveau centre à Willebroek (province d'Anvers) où sont empaquetés des milliers d'articles pour les boutiques en ligne, indique l'entreprise postale mercredi. Petite particularité : les employés y collaborent avec 50 robots.

Alors que la crise booste le commerce en ligne, notre économie pourrait bien ne pas en profiter. Depuis quelques années, les centres logistiques (et les emplois qui vont avec) fleurissent à nos frontières. Des acteurs étrangers, mais aussi belges, qui décident de délocaliser pour profiter d'un contexte plus favorable. Comment inverser la tendance ?

Souvent, les CEO aiment consacrer les 100 premiers jours qui suivent leur entrée en fonction à tâter le terrain et à se familiariser avec leur nouvel environnement. Même à cette habitude, la crise sanitaire a apporté du changement. Comment Jean-Paul Van Avermaet, fraîchement nommé à la tête de bpost, a-t-il vécu son intégration ?

PostNL a signé un contrat afin de lancer la construction d'un premier centre de tri et de distribution de haute technologie en Belgique, à Willebroek, annonce l'entreprise postale néerlandaise. D'une superficie de 8.400 m², le site accueillera environ 400 employés et jusqu'à 120.000 colis pourront y être traités quotidiennement.

Le centre de distribution de la chaîne d'articles de sport Decathlon, à Willebroek, arrêtera en 2020 d'approvisionner les magasins néerlandais de l'enseigne française. Il n'a pas été en mesure de mettre en place le travail de nuit, écrit mercredi De Tijd.

Le spécialiste du sport est en train de négocier l'instauration du travail de nuit dans le cadre de ses activités d'e-commerce. Mais certains points froissent les syndicats. L'enseigne a décidé de mettre la pression.