Tout sur Wetteren

La grève a pris fin au sein de l'entreprise Recticel de Wetteren, a-t-on appris auprès de la direction. Lors d'un vote, les travailleurs de cette société fabriquant des mousses synthétiques ont en effet approuvé à 83% le préaccord conclu entre patrons et syndicats. Le travail reprendra dès lors samedi matin.

Un mouvement de grève a débuté mercredi chez le fabricant de mousses synthétiques Recticel à Wetteren (Flandre orientale). La production est presque complètement à l'arrêt, a indiqué la télévision locale TV Oost. L'information a été confirmée par le directeur de l'usine qui emploie 500 personnes environ.

Le fonds d'investissement américain Bain Capital veut acquérir la société belge Resilux, basée à Wetteren et spécialisée dans la production de bouteilles PET. Les actionnaires historiques et le conseil d'administration soutiennent l'offre qui atteint 195 euros par action et qui devrait conduire à une sortie de bourse pour Resilux.