Tout sur Waterloo

Le stock d'appartements n'a jamais été aussi fourni. Concentration de projets ou ralentissement des acquisitions? Un peu des deux. Les projets s'empilent pour le moment à Ottignies et à Braine-l'Alleud alors que les prix s'envolent un peu partout. Seule Nivelles tire la langue pour le moment.

Toujours dans l'ombre de Waterloo en ce qui concerne la notoriété et les prix, Braine-l'Alleud commence à se faire une place au soleil. Elle détient en 2019 le record de transactions en Brabant wallon. Et la multitude de projets neufs ne devrait pas la faire trébucher de son piédestal. Reste à redynamiser son centre-ville pour compléter un puzzle qui prend forme.

Menacé d'annulation pour cause de coronavirus, Tomorrowland s'est décliné cette année en virtuel. Ce tour de force technologique made in Belgium s'apparente davantage à l'expérience d'un jeu vidéo qu'à une simple retransmission de festival. Un concept qui semble inspirer le secteur événementiel dans son ensemble.

Si le marché des appartements reprenait une certaine vigueur en Brabant wallon l'année dernière, il s'est carrément envolé ces six derniers mois. Le prix médian a progressé de 13% sur cette période pour atteindre les 260.000 euros.

Après avoir enregistré une certaine stabilisation, les prix des appartements repartent à la hausse (+ 4%) et s'alignent sur ceux, toujours onéreux, du Brabant flamand.

Le prix médian des maisons en Brabant wallon a passé le seuil des 300.000 euros pour la première fois en 2019: il s'est établi à 310.000 euros, en hausse de 4,3% en un an et de 14,8% depuis 2015, a indiqué lundi la compagnie des notaires du Brabant wallon, qui a exclu les immeubles de rapport, les fermes et les villas de luxe de ses calculs.

Le marché brabançon reste dynamique même si ses prix n'évoluent guère depuis trois ans. Le principal enseignement est wavrien. Après des années de léthargie, la cité du Maca dispose enfin d'une offre conséquente de logements neufs. Une offre par contre en recul à Waterloo et Louvain-la-Neuve, deux fers de lance du marché.

Le nombre d'appartements actuellement mis en vente est en recul. Un constat qui semble passager quand on connaît les projets en cours de développement. Notamment dans la région de Nivelles. Quant aux prix, ils restent par contre particulièrement stables dans tout le Brabant wallon, à l'exception de Louvain-la-Neuve.

L'Autorité de Protection des données belge (APD) ainsi que celle de Hesse en Allemagne ont été notifiées par l'entreprise Mastercard, dont le siège est à Waterloo, d'une fuite de données personnelles détectée le 19 août 2019 et qui aurait affecté un grand nombre de personnes, dont un nombre significatif seraient des clients allemands, ont-elles annoncé dans un communiqué. L'organisme belge n'est pas encore en mesure de préciser si des Belges sont concernés par cette fuite.

Au premier trimestre, Lasne restait la commune wallonne la plus chère pour l'achat d'un bien immobilier. Le prix moyen d'une maison y atteignait 520.000 euros, selon Statbel, l'office belge des statistiques. Waterloo occupe la seconde place (445.000 euros) suivie par La Hulpe (395.000 euros). A Bruxelles, Ixelles (740.000 euros) devance toujours Woluwe-St-Pierre (581.000 euros) et Woluwe-St-Lambert (501.000).