Tout sur Wallonie

Les remontées de terrain disent quasi toutes la même chose: la guerre des talents fait rage en Belgique. Toutes les études statistiques le montrent: jamais le manque de main-d'oeuvre n'avait été aussi dramatique. Et pourtant, nous sommes encore loin, à l'échelle nationale, du plein emploi. Le mal est profond et va bien au-delà de la simple activation des chômeurs ou la remise au travail des malades de longue durée.

L'économie flamande devrait enregistrer une croissance de 2,8% en 2022, avant un ralentissement à +1,3% l'an prochain en raison des conséquences de la guerre en Ukraine et de l'inflation, annonce jeudi l'office statistique du nord du pays.

Le nombre de demandeurs d'emploi inoccupés (DEI) a augmenté de 2,9% ou 6.071 unités en Wallonie en juillet par rapport à juillet 2021, une hausse en partie attribuable à une modification administrative et à l'arrivée de nombreux jeunes inscrits au Forem à la fin de leurs études.

La biométhanisation, qui consiste à utiliser des matières organiques pour produire de l'énergie (biogaz) et des fertilisants (digestat), reste confidentielle dans les fermes wallonnes. Elle représente pourtant une solution vers plus d'autonomie et de sécurité énergétique et un gisement potentiel de milliers d'emplois locaux. Et la pertinence du biogaz est encore renforcée par la récente flambée des cours du gaz, sans parler des craintes de pénuries à venir si la Russie coupe son robinet.

Le salaire de base des employés en Belgique a augmenté de 7% entre avril 2021 et avril 2022, selon la 29e étude salariale du cabinet de conseils RH Hudson publiée jeudi. Il s'agit de la plus forte croissance salariale constatée par la société en 20 ans. La précédente étude concluait à une hausse annuelle de 2% des salaires des employés.

Pour chaque euro dépensé par le gouvernement wallon dans le cadre de son plan de relance, l'effet multiplicateur est estimé à 41 cents sur la valeur ajoutée wallonne. Voilà la conclusion d'un rapport commandé à l'Institut wallon de l'évaluation, de la prospective et de la statistique (Iweps), qui en a calculé les effets macro-économiques, et qu'évoque L'Echo dans ses colonnes mardi.

Alors que 2022 est plombée par une inflation galopante et des prix records de l'énergie, le pouvoir d'achat des ménages devrait repartir à la hausse dès 2023, selon les perspectives économiques régionales 2022-2027, publiées lundi par le Bureau fédéral du Plan et les trois instituts régionaux de statistiques (l'Iweps wallon, le SVR flamand et l'IBSA bruxellois).

Un partenariat avec Shell va permettre à l'enseigne de faire son entrée en Flandre puisque huit magasins y sont prévus.