Tout sur Volkswagen

Porsche semble peu concerné par le ralentissement observé dans l'industrie automobile. Le constructeur allemand de voitures de luxe reste sur une année 2019 record avec une hausse des ventes de 10%, à 280.800 véhicules. L'entreprise ne s'attend pas à un fléchissement cette année, notamment en raison de la sortie de son nouveau modèle électrique, le Taycan.

Le constructeur automobile sud-coréen Hyundai va investir 46 milliards d'euros. Une grande partie du montant sera consacrée à ses activités existantes et le reste le sera à de nouvelles technologies comme les robots ou les voitures volantes, a indiqué mercredi l'entreprise lors d'une assemblée des actionnaires.

Le fabricant des Mercedes-Benz, Daimler, a annoncé vendredi la suppression d'au moins 10.000 emplois dans le monde d'ici 2022 pour financer la coûteuse transition électrique qui pèse sur l'ensemble du secteur automobile allemand, frappé par une vague de restructurations.

Volkswagen a lancé la production de l'ID.3, une voiture électrique au format semblable à celui de la Golf et destinée au grand public. Présentée comme la Coccinelle du 21e siècle, elle promet d'être propre, même lors de sa production.

Le constructeur automobile allemand Volkswagen (VW, Audi, Skoda etc) prévoit de vendre autant de voitures qu'en 2018 car il estime "que les marchés automobiles se contracteront plus vite qu'initialement prévu dans beaucoup de régions du monde". Initialement, VW prévoyait de vendre un peu plus de voitures en 2019.

Les principales sociétés belges de leasing automobile ont enregistré l'an dernier une baisse de 40% de leurs bénéfices, relève De Tijd, mercredi. L'image ternie du diesel et la mauvaise santé du marché d'occasion minent le secteur.

Les constructeurs automobiles allemands Volkswagen et Porsche rappellent 227.000 voitures en raison de problèmes techniques avec les airbags et le dispositif de sécurité des ceintures. Il y a nécessité de mettre à jour le logiciel de direction, selon l'agence allemande pour la circulation routière (KBA).

Le marché automobile européen a baissé de 8,4% sur un an en août, victime d'un effet de comparaison défavorable, les immatriculations de l'an dernier ayant été artificiellement gonflées sur cette période avant un changement des normes d'homologation.