Tout sur Voka

Bpost a son nouveau CEO

Jean-Paul Van Avermaet devient le nouveau CEO de bpost. Il succèdera à Koen Van Gerven dont le mandat s'achève fin février prochain. Jean-Paul Van Avermaet vient de la société de sécurité G4S. Il est aussi président du Voka du Brabant flamand.

Les entreprises limbourgeoises cherchent des talents en Wallonie

Les entreprises limbourgeoises à la recherche de personnel n'hésitent pas à regarder au-delà de la frontière linguistique qui sépare leur province de celle de Liège. Le Forem était ainsi pour la première fois présent à la foire aux talents organisée par la fédération patronale flamande Voka à Heusden-Zolder.

Le risque d'une récession est réel en Flandre, craint le Voka

Le risque que la Flandre se retrouve en récession est "relativement grand", redoute l'organisation patronale flamande Voka. Une entreprise exportatrice flamande sur quatre s'attend à une baisse des commandes au cours des prochains mois et un chef d'entreprise sur cinq à une contraction de l'activité.

"Besoin de gouvernements qui osent faire des réformes" (Voka)

Pour l'organisation patronale flamande Voka, les résultats des élections montrent que les prochains gouvernements devront oser mener les réformes nécessaires, mais d'une manière qui ne laisse pas l'impression à certaines personnes d'être laissées de côté. Le Voka rappelle que la réalité soci-économique n'attendra pas la complexité politique de la Belgique.

Les organisations patronales plaident pour une vision interfédérale de la mobilité

Les organisations patronales FEB (Fédération des entreprises de Belgique), UWE (Union wallonne des entreprises), Voka (fédération patronale flamande) et Beci (chambre du commerce de Bruxelles) appellent les ministres compétents à adopter une "vision interfédérale de la mobilité", conclue entre les Régions et l'Etat fédéral, ont-elles indiqué vendredi par communiqué.

Les patrons flamands veulent relever les bas salaires de 100 euros par mois

Le Voka, la fédération patronale flamande, plaide pour une nouvelle baisse des charges orientée sur les salaires inférieurs à 2.500 euros brut par mois. Il suggère également de se pencher sur l'indexation automatique et les augmentations barémiques, rapporte mardi le journal l'Echo dans ses colonnes.