Tout sur voiture autonome

La Chine se rêve en champion de la voiture autonome, technologie cruciale où rivalisent géants internet et constructeurs, avec l'appui volontariste du gouvernement -- à l'heure où aux Etats-Unis un récent accident pourrait au contraire refroidir les ardeurs du secteur.

Google pourrait lancer la voiture autonome comme un service gratuit. A l'instar de son moteur de recherche et de son système de messagerie Gmail. C'est en tout cas la thèse de Franck Cazenave, "marketing & business development director" chez Robert Bosch, qui y voit une menace pour les constructeurs automobiles. Il les invite à ne pas (trop) collaborer avec le roi de la Silicon Valley et à plutôt s'unir pour lui répliquer.

"Après vous": un message s'affiche sur le pare-brise pour inviter le piéton à traverser en toute confiance. Comment communiquer avec l'environnement extérieur: tel est un des défis de la voiture autonome, qui devra rassurer aussi le conducteur et le régulateur avant de conquérir les villes.

Il ne faudra pas attendre la voiture autonome pour voir des pirates informatiques s'attaquer aux véhicules. "Il y a déjà eu des failles de sécurité", confirme le directeur général pour l'Europe de Kaspersky, spécialiste de la sécurité informatique.