Tout sur vivendi universal

Jean-Marie Messier a été condamné à de la prison avec sursis et à 150.000 euros d'amende par la justice française, pour abus de bien social et diffusion d'informations fausses. Il devra également indemniser des dizaines de petits actionnaires de Vivendi.

Si les actionnaires de Vivendi Universal, ruinés par le quasi-effondrement du groupe en 2001, ont réussi à faire condamner l'entreprise à New York en février dernier, Jean-Marie Messier, ancien patron du groupe, avait été blanchi. Le volet français de l'affaire vient de s'ouvrir à Paris.