Tout sur visa

L'année 2015 sera-t-elle celle du décollage des paiements sans contact en Belgique ? Visa promet que plusieurs banques proposeront ce type de paiement dans les mois à venir.

Les commerçants en ligne ont réalisé, pendant la période des fêtes de fin d'année 2012, un chiffre d'affaires record de 235 millions d'euros, ce qui représente 15,5% de leur chiffre d'affaires annuel, annonce mercredi BeCommerce, l'association belge des commerçants en ligne, sur base des chiffres de plus de 400 "e-shops" (80% du marché belge de l'e-commerce). VISA enregistre de son côté une augmentation de ses transactions.

La Commission européenne éprouve des difficultés avec les commissions multilatérales d'interchange (CMI) que prévoit Visa en cas de paiement avec une carte de crédit. La Commission est d'avis que cette rétribution met à mal la concurrence entre banques et par la force des choses pèse sur le coût des opérations et le prix payé par le consommateur.

Les équipes de sécurité de Visa ont confirmé, après enquête, qu'il n'y avait pas eu intrusion d'un hacker dans leurs bases de données, précise Visa, ce mardi. Un hacker a prétendu avoir piraté 50 gigabytes des cartes de crédit de clients de Visa et Mastercard.

Un hacker affirme avoir dérobé 50 gigabytes de données contenues sur des cartes Visa et Mastercard. Deux Belges font partie des personnes lésées, d'après le porte-parole d'Atos Origin cité mardi par Le Soir. La société affirme avoir mis la procédure habituelle en route en bloquant les cartes et en avertissant les clients touchés. Le hacker avait publié lundi une liste de 113 pages où figuraient les numéros des comptes piratés.

Les entreprises peuvent-elles payer leur dette environnementale à la planète par carte de crédit ? La chose est possible depuis peu outre-Atlantique par une prise en compte complète des émissions carboniques liées à l'utilisation des cartes Visa et MasterCard. Une vague qui devrait aussi toucher l'Europe à terme.

CCV (terminaux) et PayFair (cartes de paiement) lancent une offre commune visant à briser le monopole de Bancontact/Mister Cash. Leur arme : une baisse de 15 % à 50 % des coûts pour les commerçants et particuliers. Analyse.