Tout sur Ville de Bruxelles

Le conseil communal de la Ville de Bruxelles a décidé lundi soir, à huis clos, d'attribuer la concession du Cirque Royal à partir du 30 juin prochain à Brussels Expo. Celui-ci était en lice dans l'appel à projet avec l'actuel gestionnaire, à savoir le Botanique. Cette décision soutenue par la majorité socialiste libérale (24 voix pour) a été vivement contestée par l'ensemble des formations de l'opposition (15 voix contre - cdH, Ecolo, DéFI, N-VA).

La Ville de Bruxelles va attribuer la concession d'exploitation du Cirque Royal à "son" ASBL Brussels Expo dirigée par Philippe Close, "son" échevin PS du Tourisme. Le conflit d'intérêts pose question.

L'enquête publique de la première phase du grand projet commercial Neo sur le plateau du Heysel, en bordure de l'avenue Houba de Strooper, a été ouverte vendredi, a relevé la RTBF sur base d'une information publiée sur le site officiel de la Ville de Bruxelles.

Le Botanique et le Sportpaleis d'Anvers s'unissent pour tenter de décrocher l'exploitation du Cirque Royal, la mythique salle de spectacles qui appartient à la Ville de Bruxelles. Or, les autorités locales veulent confier le Cirque à Brussels Expo, l'ASBL qui gère notamment le Palais 12. Derrière l'affrontement politico-culturel se cache aussi une affaire de gros sous.

La Ville de Bruxelles, Ghelamco-BAM, le candidat privilégié par elle pour négocier les conditions de construction et d'exploitation d'un nouveau stade national sur le site du parking C à l'arrière du plateau du Heysel, et le RSC Anderlecht sont parvenus à un accord sur ce dossier, est-il confirmé officieusement à plusieurs sources.