Tout sur vieillissement

Grâce aux réformes des pensions entreprises par le gouvernement Michel, le coût du vieillissement en Belgique, estimé actuellement à 11,8% du produit intérieur brut (PIB), devrait en représenter 13% en 2060, soit 2,1% de moins que les 15,1% calculés si aucune réforme n'avait été entreprise, ressort-il mardi de l'actualisation du rapport de l'"Ageing Working Group 2015" réalisée par le Bureau fédéral du Plan à l'attention de la Commission européenne.

Si plus de la moitié des Belges sont très inquiets de la situation financière qui sera la leur à la pension, un Belge sur trois n'est pas prêt à travailler jusqu'à 65 ans, selon une enquête de Delta Lloyd Life, pour qui "le tsunami du vieillissement remet en cause la viabilité du système actuel".

Ethias rachète trois maisons de repos pour 55 millions d'euros. Objectif de l'assureur : un portefeuille total composé de 5 % d'immobilier, contre 2 % aujourd'hui.

Si la Sécurité sociale terminera l'année 2011 dans le vert, cela donne une image déformée, estime l'Unizo. L'ONSS devra ainsi faire face à un déficit de 6 milliards d'euros en 2016.

Les préjugés à l'égard des salariés plus âgés tendent à s'atténuer, si l'on en croit une enquête du spécialiste des RH Acerta. Les sociétés semblent vouloir garder leurs principaux talents le plus longtemps possible "et leur pourcentage progressera probablement dans les années à venir".

Le nombre de pensionnés a augmenté de 70.000 unités ces cinq dernières années en Belgique. En 2010, on dénombrait notamment 24.535 pensionnés en plus dans le secteur privé, soit une augmentation de 1,47 %.

... Et pas seulement pour le fédéral ! Même si le sujet est généralement évoqué au niveau de l'Etat, les communes belges doivent se préparer sans tarder au défi du vieillissement, lequel aura un lourd impact sur leurs finances, avertit mardi une étude de la banque Dexia.