Tout sur Vie des entreprises

Top départ pour les coiffeurs qui pourront rouvrir ce samedi 13 février, après trois mois et demi de fermeture. Pour le secteur, si le soulagement prédomine, l'heure n'est pas pour autant à la fête. "On craint que la reprise ne soit qu'un feu de paille", nous dit Patrick Dumont, vice-président de la Fédération des coiffeurs de Belgique (Febelhair). Entretien.

Le CEO de Belfius, Marc Raisière, se dit "sincèrement désolé" des nombreuses réactions suscitées par ses propos concernant le secteur de l'horeca dans le cadre d'une interview accordée à Trends-Tendances. "Mon intention n'a jamais été de stigmatiser ce secteur pour lequel j'ai énormément de respect ni de blesser qui que ce soit", indique-t-il dans un communiqué.

Le programme régional Restart aide les entrepreneurs touchés par une faillite à lancer une nouvelle activité. Avec la pandémie qui reprend de plus belle, ses organisateurs se préparent à accueillir une nouvelle vague de candidats au rebond entrepreneurial.

Le comité de concertation rassemblant les principaux ministres du gouvernement fédéral et les entités fédérées a décidé la fermeture des cafés et des restaurants durant quatre semaines ainsi que d'instaurer un couvre-feu nocturne entre minuit et 05h00 à l'échelle nationale.

Le nombre d'entreprises tombées en faillite est de 10.900 cette année. C'est une évolution de 8% par rapport à l'année passée. A ce chiffre, il faut ajouter 307 faillites rapportées et 619 jugements d'associés de sociétés en noms collectifs et en commandite simple, ce qui est un record absolu. Au total, il y aura donc eu 11.824 jugements de faillites en 2019.

Le mois de mars vient de se terminer sur une mauvaise note du côté des faillites. Avec près de 978 entreprises concernées, l'augmentation est conséquente par rapport à 2016, qui n'en comptait que 800 (+23%).